fbpx

Un hélicoptère militaire prend en chasse un drone près d’un site nucléaire

Par

le

Un hélicoptère de l’armée a suivi un drone à proximité de la centrale nucléaire de Golfech, dans le Tarn-et-Garonne.

Lundi 1er décembre vers 9 heures, un hélicoptère militaire de type Gazelle a pris en chasse un drone évoluant près de la zone interdite autour de la centrale nucléaire de Golfech, dans le Tarn-et-Garonne révèle La Dépêche. La surveillance aérienne du site a été renforcée après que celui-ci ait été survolé deux fois par des drones le 31 octobre et le 12 novembre derniers.

« Même s’il n’y a pas eu de survol de la centrale nucléaire, cette zone située à moins de 5 kilomètres du site nucléaire est couverte par l’interdiction de tout survol à moins de 1 000 mètres d’altitude« , explique La Dépêche.

Depuis le mois d’octobre, les centrales nucléaires françaises sont victimes de nombreux survols sauvages par des drones. Jusqu’à aujourd’hui, plus d’une vingtaine de survols de drones au-dessus de sites nucléaires en France ont été recensés sans que les autorités ne soient parvenues à identifier les pilotes. Ces actions pourraient être destinées à cartographier les éléments sensibles des centrales nucléaires et ainsi préparer une attaque sur le réseau électrique français.

Articles recommandés