fbpx

Espagne : des drones pour avertir les personnes qui enfreignent la quarantaine

Par

le

Les autorités espagnoles utilisent des drones pour avertir les personnes qui enfreignent la quarantaine.

La distanciation sociale est un moyen efficace de ralentir la propagation du coronavirus, mais tout le monde n’adhère pas aux ordres de son gouvernement. En Espagne, les autorités utilisent des drones équipés de haut-parleurs pour réprimander les personnes qui ne restent pas à l’intérieur.

L’Espagne compte actuellement le quatrième plus grand nombre de cas de coronavirus, derrière la Chine, l’Italie et l’Iran. Il y a eu plus de 15 000 infections confirmées et 640 décès, ce qui a conduit le pays à déclarer l’état d’urgence. Samedi, les 47 millions de citoyens ont reçu l’ordre de rester à l’intérieur, sauf si cela était nécessaire.

Malgré les restrictions, de nombreux citoyens espagnols refusent de s’isoler. Pour tenter de les convaincre de rentrer chez eux, la police du pays utilise des drones pour avertir les gens qu’ils doivent rester à l’intérieur afin de prévenir la propagation du virus.

L’idée derrière ces interdictions est «d’aplanir la courbe» des infections, ce qui signifie que la propagation peut être suffisamment ralentie pour que les hôpitaux puissent faire face à l’afflux de nouveaux patients.

En France, la ville de Nice utilise des drones pour disperser les personnes qui ne respectent pas les mesures de confinement. Egalement munis de haut-parleurs, ils sont donc utilisés pour repérer et disperser les groupes de personnes qui ne respectent pas les mesures de confinement ni de précaution. Dans le reste du pays, des patrouilles de police et de gendarmerie contrôlent les véhicules qui circulent et verbalisent les déplacements non-nécessaires.

En tout cas, il semble que certaines personnes en Espagne font tout pour éviter d’être détectées lorsqu’elles contournent les règles de confinement, y compris s’habiller dans un costume de dinosaure gonflable. La police locale a tweeté une vidéo de l’incident, qui porte à sourire même si la situation est grave.


Articles recommandés