fbpx

Alexa : un utilisateur a reçu 1700 enregistrements vocaux d’un inconnu

Par

le

Lorsqu’un client d’Amazon en Allemagne a contacté la société pour examiner ses données archivées via Alexa, il ne s’attendait pas à recevoir des enregistrements d’un inconnu.

En Allemagne, un utilisateur de l’assistant Alexa d’Amazon a décidé d’exercer ses droits en vertu du RGDP de l’UE et a demandé à consulter ses données personnelles enregistrées par la société. Au lieu de cela, il a reçu 1 700 enregistrements audio de quelqu’un qu’il ne connaît pas.

L’homme a demandé une copie de toutes les données qu’Amazon avait sur lui. Deux mois plus tard, il a reçu un fichier de 100 Mo contenant certaines de ses propres données relatives aux recherches qu’il avait effectuées sur Amazon. Mais il y avait aussi des centaines de fichiers audio et de transcriptions Alexa dans les fichiers reçus qu’il ne pouvait reconnaître. Et ce qui est étonnant, c’est qu’il ne possède même pas d’enceinte Echo.

Il en a donc informé Amazon et a demandé des informations complémentaires, mais il n’a pas obtenu de réponse. Plus tard, il a sauvegardé les fichiers et partagé l’histoire avec le magazine allemand C’t.

Le magazine a lancé sa propre enquête et écouté les dossiers. Il a été capable de créer une image informative de l’autre utilisateur. Ils ont également été en mesure de comprendre ses habitudes personnelles, les appareils qu’il possède, ses goûts musicaux, l’identité de sa petite amie; il a même réussi à l’écouter sous la douche (effrayant, non?!).

Enfin, ils ont retrouvé l’autre utilisateur qui ignorait qu’Amazon avait partagé ses données personnelles avec quelqu’un d’autre. Il a également confirmé que tous les clips audio lui appartenaient et qu’Amazon ne l’avait pas informé de la fuite.

Amazon, dans sa défense, a déclaré que cette gaffeu était le résultat d’une erreur unique commise par un membre du personnel. Toutefois, la société reste passible d’amendes.

En bref, cette histoire confirme une fois de plus nos craintes quant à la fiabilité des assistants virtuels. Amazon insiste toujours pour que les appareils Echo n’écoutent pas en permanence, à moins d’être activés. Mais le nombre donné de tels incidents ne prouve que le contraire.

Articles recommandés