fbpx

Les créateurs de PUBG portent plainte contre Epic Games pour «violation du droit d’auteur»

Par

le

PUBG Corp intente une action en justice contre Epic Games en Corée du Sud pour «violation du droit d’auteur» avec son jeu Fortnite.

Le jeu PlayerUnknown’s Battlegrounds est monté en popularité l’année dernière, en introduisant le genre qu’on appelle le « battle royale shooter » au grand public. La popularité de PUBG a conduit Epic Games à lancer son propre mode Battle Royale dans son titre Fortnite, un jeu de tir qui domine désormais les streams sur la plateforme Twitch et est devenu l’un des jeux les plus populaires de la planète. Bluehole, le développeur de PUBG, a déjà révélé qu’il avait des «préoccupations croissantes» au sujet des similitudes entre les deux jeux, et cette semaine, la société coréenne PUBG Corp, une filiale de Bluehole, a déposé une plainte contre Epic Games en Corée du Sud.

Le Korea Times signale que PUBG allègue une violation du droit d’auteur à l’encontre d’Epic Games et a intenté une action en justice devant le tribunal du district central de Séoul afin de déterminer si Fortnite a copié PUBG. « Nous avons déposé la plainte pour protéger nos droits d’auteur en janvier », a déclaré un responsable du PUBG dans une déclaration au Korea Times. On ne sait pas exactement comment Fortnite aurait enfreint les droits d’auteur de PUBG, mais les deux jeux partagent le même moteur graphique, l’Unreal Engine 4, qui a été créé et sous licence par Epic Games.

Plus de 40 millions de copies de PUBG ont été vendues, et le jeu a également fait son chemin vers la console Xbox One. Fortnite continue de gagner en popularité, grâce en partie au fait qu’il est gratuit et que le jeu a rapporté près de 300 millions de dollars rien qu’en avril. Les deux jeux sont également arrivés sur les plateformes mobiles récemment, dans le but de réussir leur transition du PC ou de la console vers les téléphones.


Articles recommandés