fbpx

Selon Jeff Bezos, les humains doivent s’installer et coloniser la Lune pour survivre

Par

le

Le peuplement et la colonisation de la Lune est un «must» si la race humaine veut survivre, a déclaré le PDG d’Amazon Jeff Bezos.

Le fondateur d’Amazon Jeff Bezos est convaincu qu’un jour « nous allons devoir quitter cette planète ». Et il croit que sa compagnie spatiale Blue Origin peut nous aider à y arriver.

Présentant sa vision ambitieuse lors de la conférence Space Development à Los Angeles, Bezos a déclaré que, idéalement, Blue Origin collaborerait avec la Nasa ou l’ESA, l’agence spatiale européenne, pour atteindre son objectif, bien qu’il ait dit que si cela ne fonctionnait pas, sa compagnie ferait cavalier seul.

Ce n’est pas la première fois que Bezos décrit son plan de colonisation d’autres roches spatiales, mais ses commentaires les plus récents suggèrent que le plan à long terme est ce qu’il prévoit en premier lieu.

Bezos croit que les terriens devront un jour déplacer une partie de leur industrie vers la Lune pour aider notre planète à mieux faire face aux pressions exercées par une population croissante. Il a précisé que quitter la Terre «améliorera la planète», ajoutant: «Nous allons aller et venir, et les gens qui veulent rester resteront».

L’entrepreneur américain a prédit que la Lune pourrait un jour être une maison pour l’industrie lourde conduite par l’énergie solaire, alors que la Terre serait pour l’usage résidentiel et industriel léger.

« La Terre n’est pas un très bon endroit pour faire de l’industrie lourde », a déclaré Bezos. « C’est pratique pour nous maintenant, mais dans un avenir pas trop lointain, je parle des décennies, peut-être 100 ans, ça va commencer à être plus facile de faire beaucoup de choses que nous faisons actuellement sur Terre dans l’espace parce que nous aurons tellement d’énergie. « 

Bien que Blue Origin connaisse du succès avec le développement de son système de fusée réutilisable New Shepard, mais la société de Bezos travaille également sur la nouvelle fusée New Glenn, plus puissante, alimentée par sept boosters BE-4.

Bezos veut utiliser ce système de fusée pour transporter les composants nécessaires vers la Lune pour construire une base lunaire. Il faut voir cela comme un service de livraison Amazon longue distance. Un tel projet pourrait commencer dans les années 2020, avec des humains arrivant à un moment indéterminé après cela.

Le chef de Blue Origin a déjà l’intention de construire des fusées et des atterrisseurs plus puissants, et il est en train d’étudier le travail nécessaire pour créer les pièces nécessaires au bon fonctionnement de la base lunaire capable d’accueillir la vie humaine.

Il est temps de retourner sur la lune

En mars 2017, Bezos a écrit: «Il est temps pour l’Amérique de retourner sur la Lune, mais cette fois-ci pour rester. Une colonie lunaire habitée en permanence est un objectif difficile et digne. Je sens que beaucoup de gens sont excités à ce sujet. « 

À la fin de l’année, le gouvernement américain a autorisé la Nasa à se concentrer une fois de plus sur l’alunissage, 45 ans après le dernier.

Pour sûr, un alunissage est loin d’être une colonisation de la Lune. Mais beaucoup de fans de l’espace sentiront les deux ambitions se rapprocher, où des visites relativement brèves finiront par devenir des séjours plus longs qui, selon Bezos, peuvent devenir un jour permanents et productifs.


Articles recommandés