fbpx

Une batterie qui dure des jours et qui se charge en quelques secondes

Par

le

Des chercheurs de l’UCF aux États-Unis, ont mis au point une nouvelle technologie qui vous permettra de charger votre smartphone en seulement quelques secondes.

Malgré les progrès de la technologie, l’autonomie des batteries est encore un problème majeur pour beaucoup de gens quand on parle de smartphones. Pourtant, un groupe de scientifiques de l’Université de Floride centrale (UCF) a mis au point une solution qui pourrait mettre fin à cette problématique.

Les chercheurs ont développé un processus entièrement nouveau pour la production de supercondensateurs flexibles qui sont capables de stocker plus d’énergie que les batteries classiques. Ils peuvent également être rechargés plus de 30000 fois sans montrer des signes majeurs de dégradation, un contraste net avec les batteries lithium-ion qui peuvent être alimentées moins de 1500 fois sans échec notable.

Cette fonctionnalité pourrait se révéler cruciale puisque les batteries actuellement utilisées dans les appareils commencent à se dégrader après 18 mois, leur capacité de charge diminuant en conséquence avec le temps. Nitin Choudhary, l’un des scientifiques en charge du projet, affirme que le remplacement des batteries ordinaires avec les nouveaux supercondensateurs pourrait offrir une recharge d’un smartphone en quelques secondes.

Il va jusqu’à affirmer qu’ainsi, les appareils ne devraient pas être rechargés avant une semaine. Il a ajouté que le travail des scientifiques sur les petits appareils électroniques a abouti à la création de matériaux qui ont surpassé les matériaux habituels en ce qui concerne la densité énergétique, la stabilité cyclique et la densité de puissance.

Les supercondensateurs sont revêtues de matériaux bidimensionnels nouvellement découverts qui ont seulement quelques atomes d’épaisseur. Les capacités de ce type de substances depuis un certain temps maintenant, mais son potentiel ne peut être réalisé que maintenant que l’équipe UCF a développé une nouvelle façon d’intégrer le matériau.

Les chercheurs ont utilisé une synthèse chimique simple pour le faire, avec un noyau hautement conducteur donnant lieu à un transfert d’électrons rapide pour une charge/décharge rapide. Malheureusement, la technologie n’est pas encore prête pour une éventuelle commercialisation car elle est actuellement au stade de preuve de concept.

Ce type de technologie pourrait non seulement être utilisé pour la fabrication de smartphones, mais également pour les véhicules électriques et autres wearables.

Articles recommandés