fbpx

Apple accepte désormais de réparer les iPhone dont la batterie a été changée par un tiers

Par

le

Apple va autoriser les magasins Apple et les fournisseurs de services agréés Apple à réparer les iPhone équipés de batteries non officielles.

Apple a mis à jour les règles de son programme de réparation strict pour être un peu plus indulgent vis-à-vis des iPhones équipés de batteries non officielles. Des documents internes à l’entreprise auraient donné pour instruction à ses employés de ses Genius Bars et à ses prestataires de services agréés Apple de réparer les iPhone avec des batteries tierces, ce que le fabricant d’iPhone n’avait jamais autorisé auparavant.

Le changement a été repéré pour la première fois par iGeneration et MacRumors aurait obtenu les documents de sources fiables.

Auparavant, il était demandé aux fournisseurs de services officiels d’interdire l’accès à un iPhone utilisant des batteries tierces. Peu importait que le service demandé concerne la batterie ou un autre composant du terminal. En vertu de la nouvelle stratégie, si le service demandé ne concerne pas la batterie du téléphone, les Genius Bars et les fournisseurs de services agréés Apple pourront désormais ignorer la batterie et réparer le périphérique si nécessaire.

Si le service demandé est lié à la batterie tierce, les fournisseurs peuvent le remplacer par une batterie officielle Apple, moyennant des frais. Si l’étape de retrait de la batterie tierce est trop compliquée, les fournisseurs ont la possibilité de remplacer l’iPhone entier « pour le seul coût du remplacement de la batterie, à leur discrétion ».

La politique finale est intéressante pour deux raisons. Premièrement, il devient beaucoup plus abordable de remplacer un iPhone entier si quelque chose ne va pas avec sa batterie tierce (il en coûte actuellement entre 49 € et 69 € pour remplacer des batteries dans des iPhone non couverts par la garantie sans AppleCare +). Deuxièmement, les utilisateurs ne doivent pas s’attendre à ce que cette politique soit partout identique, car votre Apple Store local et le fournisseur de service agréé le plus proche peuvent définir différents coûts de remplacement, à leur discrétion.

Ces modifications de la politique de réparation auraient pris effet le 28 février et ce n’est pas la première fois que la firme de Cupertino modifie les règles liées à son SAV. En 2017, la société avait modifié ses politiques afin de réparer les iPhone avec des écrans de remplacement tiers.

Articles recommandés