Comment protéger ses mots de passe

le

Au fil du temps, l’homme s’est efforcé de protéger ses biens les plus précieux à l’aide de différentes méthodes. La plus connue du commun des mortels est un coffre-fort, entièrement blindé dont le contenu n’est accessible que par une porte, qui est elle aussi protégée par une clé.

Avancée technologique oblige, les biens les plus précieux se sont également adaptés à notre temps et sont devenus non plus physiques, mais numériques. Du moins, une bonne partie de nos biens le sont. Comptes bancaires, argents, données biométriques, identifiants de connexion, certificats, et bien plus sont passés du côté numérique du spectre. Et comme pour leurs camarades physiques, l’homme a dû trouver une méthode pour les protéger des mains étrangères.

Les coffres-forts sont devenus des applications et autres logiciels, et les clés sont devenues des identifiants avec mots de passe. Si vous avez le combo login + mot de passe, vous aurez accès à vos biens. Si ce l’un d’entre eux est faux, vous serez recalé(e) à l’entrée par le videur électronique.

 

L’utilisation des mots de passe

De nos jours, presque tout outil électronique ou informatique utilise un mot de passe. De nos smartphones à nos boîtes mails, en passant par nos télévisions, tous ces services sont protégés par des mots de passe et des identifiants ou logins.

Un mot de passe est principalement utilisé pour restreindre l’accès à un service, une donnée, un appareil ou un compte. On trouve même des mots de passe (code) pour verrouiller l’accès aux autoradios des voitures. Allez savoir pourquoi…

 

La composition d’un mot de passe

Comme son nom l’indique, le mot de passe est constitué d’un ou plusieurs mots, donc d’une suite alphanumérique. La différence entre un bon mot de passe et un faible c’est cette suite alphanumérique. Comme vous le savez certainement, il est très facile de déchiffrer un mot de passe qui ressemble à ‘123456’, ‘azerty’, ‘azerty123456’, etc. Même les dates de naissances, les noms et prénoms arrangés d’une certaine manière sont faciles à déchiffrer pour un ordinateur plus ou moins puissant avec un bon logiciel.

La protection d’un mot de passe

Attaquons maintenant le vif du sujet, celui pourquoi vous êtes venu(e) lire ces lignes : comment protéger un mot de passe. Il existe différentes manières de faire cela, et nous allons vous en dire plus sur les plus populaires et les plus efficaces.

  •         Complexité du mot de passe. Comme disent les anglophones : first things first. L’une des meilleures manières de protéger votre mot de passe et de le rendre complexe, avec une suite de chiffres, de lettres, de majuscules et de minuscules et de symboles. Plus un mot de passe est long (plusieurs caractères mélangés), plus il est complexe, et donc plus ardue sera la tâche de le déchiffrer, même avec des superordinateurs et des logiciels spécialisés. L’une des méthodes les plus connues pour déchiffrer des mots de passe est la force brute, où les personnes utilisent la puissance de traitement colossale d’un ou plusieurs superordinateurs pour essayer de trouver le mot de passe, et cette méthode est très efficace, en termes de temps, pour trouver les mots de passe les plus simples.
  •         Utilisation d’outils spécialisés. La technologie veut nous faciliter la vie, et c’est pour cette raison qu’il existe des outils spécialement conçus pour créer et gérer des mots de passe. Ils sont sous formes de logiciels, applications ou plugins pour navigateurs web, comme le plus populaire et le plus fiable des gestionnaires de mots de passe pour Chrome qui est actuellement disponible sur Internet. Ces outils, ou gestionnaires de mot de passe, s’occupent de tout à votre place. Ils peuvent créer des mots de passe complexes en fonction de vos préférences (nombres de caractères, complexité, etc.), les enregistrer et les utiliser quand vous en avez besoin.
  •         Scan de l’ordinateur/périphériques. Les logiciels espions sont partout sur Internet, et il est très facile d’en attraper un par inadvertance. Afin d’éviter des surprises, faites un scan de votre ordinateur et de tout périphérique à l’aide d’un antivirus pour trouver et supprimer tout logiciel espion qui aurait pu passer entre les mailles du filet. Les scans doivent se faire de manière régulière afin de mieux protéger votre ordinateur.
  •         Eviter les ordinateurs et/ou connexion Internet publique. Il nous arrive d’être dans le besoin urgent d’accéder à un ordinateur public pour envoyer un fichier ou tout autre document, sauf que c’est une grossière erreur pour la sécurité de vos données. Si vous utilisez un tel ordinateur pour faire une recherche rapide sur Internet, il n’y a aucun mal à cela. Mais si vous l’utilisez pour vous connecter à vos comptes (mails, réseaux sociaux, etc.), vos identifiants risquent de tomber directement dans la gueule du loup. Les ordinateurs publics sont le fief de virus et autres logiciels malveillants qui récupéreront toutes les données saisies, y compris vos mots de passe. Cela va de même pour les réseaux Wi-Fi publics, où les données transmises peuvent ne pas être cryptées.
  •         Verrouiller l’accès à votre ordinateur/smartphone. Il est essentiel de protéger sa vie et ses données privées qui se trouvent le plus souvent sur nos ordinateurs et smartphones. Le plus simple est d’utiliser une méthode d’authentification pour accéder à votre ordinateur/smartphone, qu’elle soit biométrique ou à l’aide d’un mot de passe. Si, par exemple, vous enregistrez vos mots de passe sur votre navigateur et que vous n’avez pas de verrouillage sur l’ordinateur, une personne pourrait voir vos mots de passe avec une certaine facilité, et avoir accès à vos comptes PayPal, Spotify, etc.
  •         Utiliser plusieurs mots de passe. On sait que ce n’est pas évident de se rappeler de tous les mots de passe de nos comptes, mais il est important, pour la sécurité de ces derniers, d’utiliser des mots de passe différents pour chacun d’eux. Si vous utilisez des variantes d’un seul mot de passe pour tous vos comptes, vous risquez de perdre tous vos comptes si l’un d’eux se fait pirater.

 

De nombreuses personnes utilisent encore des mots de passe assez simples pour protéger leurs vies numériques, et c’est une grossière erreur de leur part. Protégez votre vie numérique comme vous le feriez pour votre maison ou votre appartement, avec de bons mots de passe qui seront difficiles à déchiffrer en cas de piratage.