fbpx

Le fondateur d’Amazon donne 10 milliards de dollars pour lutter contre le changement climatique

Par

le

Le fondateur d’Amazon, Jeff Bezos, lance le Bezos Earth Fund en y injectant 10 milliards de dollars pour lutter contre le changement climatique.

Le fondateur et PDG d’Amazon, Jeff Bezos, a annoncé cette semaine le lancement d’une initiative mondiale pour aider à combattre l’impact dévastateur du changement climatique sur Terre. Le Bezos Earth Fund permettra aux scientifiques, aux militants et aux organisations non gouvernementales d’amplifier les méthodes connues et d’explorer de nouvelles façons de lutter contre ce qui est décrit par certains comme la plus grande menace pour notre planète.

Bezos, en annonçant l’initiative sur Instagram, a déclaré qu’il contribuait à hauteur de 10 milliards de dollars pour commencer et débutera à émettre des subventions cet été. Ce fonds doit aussi rendre possible « tous les efforts qui offrent une réelle possibilité d’aider à préserver et protéger le monde naturel », déclare Jeff Bezos. « Nous pouvons sauver la Terre », assure le milliardaire philanthrope. « Cela va nécessiter l’action collective des grandes entreprises, des petites, des États, les organisations internationales et des individus », continue-t-il.

Mis à part le changement climatique, la taille du cadeau et le fait qu’il provienne de Bezos sont en soi remarquables. Selon Vox, le seul autre engagement plus important du 21e siècle est survenu lorsque Warren Buffett s’est engagé à donner l’essentiel de sa valeur nette à la Fondation Gates en 2006.

Des critiques depuis des années ont déclaré que Bezos n’avait pas suffisamment fait avec sa fortune qu’il avait amassée. Donner ce qui équivaut à environ 7,5% de sa valeur nette à une cause caritative devrait certainement faire taire les mauvaises langues.

L’année dernière, l’ex-femme de Jeff Bezos, MacKenzie, a signé le Giving Pledge, une campagne lancée par Warren Buffett et Bill Gates, promettant de faire don d’au moins la moitié de sa valeur nette à des fins philanthropiques. Dans le cadre de leur accord de divorce, MacKenzie a reçu environ 19,7 millions d’actions d’Amazon qui valent aujourd’hui pas moins de 42 milliards de dollars.


Articles recommandés