fbpx

Les nouveaux appareils Android en Turquie n’auront pas d’applications Google

Par

le

Les prochains smartphones Android qui seront vendus en Turquie n’auront pas accès aux applications Google.

Les consommateurs turcs risquent de manquer d’applications Google dans les nouveaux appareils Android commercialisés dans le pays. Cette décision intervient après que les régulateurs ont jugé que les modifications de contrat apportées par Google à ses partenaires commerciaux turcs n’étaient pas acceptables.

L’autorité turque de la concurrence a ouvert une enquête sur Google suite à une plainte du géant de l’internet russe Yandex. En septembre dernier, Google a été condamné à une amende de 93 millions de lires (17,4 millions de dollars) pour avoir enfreint le droit de la concurrence avec ses ventes de logiciels mobiles, rapporte Reuters. Il lui a également été accordé six mois pour apporter des modifications permettant aux clients de choisir un autre moteur de recherche dans leur appareil Android.

Le 7 novembre, la commission de la concurrence a décidé que les modifications apportées aux contrats par Google avec ses partenaires commerciaux n’allaient pas assez loin, car elles ne permettaient toujours pas de modifier le moteur de recherche par défaut sur le système d’exploitation Android.

« Nous avons informé nos partenaires commerciaux que nous ne pourrons pas travailler avec eux sur de nouveaux téléphones Android qui seront lancés sur le marché turc », a déclaré Google dans un communiqué.

La société a ajouté que les téléphones Android existants seront toujours disponibles à l’achat, et que les consommateurs peuvent continuer à utiliser leurs appareils et applications normalement. Les autres produits et services de Google ne seront pas affectés.

Le conseil de la concurrence a déclaré qu’il avait infligé une amende équivalente à 0,05% des revenus de Google par jour pour la violation. L’entreprise dispose de 60 jours pour contester la décision.

Google se bat pour résoudre le problème. Il espère donc régler le problème avant que l’un des gros appareils Android de l’année prochaine ne soit commercialisé en Turquie.