fbpx

Le taxi-volant de la société Lilium passe avec succès ses premiers tests en vol

Par

le

La startup munichoise Lilium a terminé avec succès la première phase d’essais de son nouveau taxi aérien.

La première phase d’essais du VTOL électrique de la start-up munichoise Lilium s’est terminée avec succès. Son premier vol d’essai avait eu lieu en mai, mais il avait seulement décollé et plané pendant quelques secondes avant d’atterrir.

Cette fois-ci, le Lilium Jet, qui embarque 36 moteurs électriques et qui peut accueillir cinq passagers, a non seulement effectué un autre décollage et atterrissage vertical, mais il est également passé à la vitesse de 100 km/heure. Cette série était la dernière d’une centaine de tests effectués par Lilium jusqu’à présent.

La startup a mis en ligne une vidéo du taxi-volant prenant son envol à la verticale, puis passant au vol horizontal. La société considère qu’il s’agit là d’un jalon important, car passer d’un vol stationnaire à un vol en avant est «l’un des plus grands défis de l’aérospatiale».



« Le Lilium Jet continue de répondre à nos attentes, en fournissant d’excellentes performances en vol et une transition remarquablement fluide du vol vertical au vol horizontal »
, a déclaré Leandro Bigarella, responsable des essais en vol. «Cela dit, nous adoptons une approche sans relâche en matière d’amélioration et, comme tout bon programme d’essais, nous avons eu la possibilité d’apporter plusieurs améliorations à l’avion en cours de route. Nous entrons maintenant dans une phase critique des tests alors que nous nous préparons aux opérations à haute vitesse et à la certification éventuelle par les autorités compétentes. « 

Lorsqu’il sera prêt à fonctionner, Lilium indique que l’eVTOL aura une autonomie pouvant aller jusqu’à 300 km sur une seule charge et sera capable d’atteindre une vitesse maximale de 300 km/h. Sa vitesse et son autonomie projetées (si elle peut être atteinte) lui donneront une longueur d’avance sur le véhicule volant de Kitty Hawk Heaviside, qui a une autonomie d’environ 161 km à une vitesse de vol maximale de 120 km/h. Le Heaviside est également monoplace.

En outre, Lilium a annoncé la fin de la construction de sa première usine de production de 3 000 mètres carrés à Munich. Une deuxième usine plus grande est actuellement en construction sur les mêmes terrains. Les installations devraient produire des centaines d’eVTOL par an à compter de leur mise en service en 2025.