fbpx

Facebook aurait l’intention de fusionner les discussions WhatsApp, Instagram et Messenger

Par

le

Le New York Times rapporte que Facebook prévoit de combiner les services de messagerie à travers ses applications, en fusionnant les discussions de WhatsApp, Instagram et Messenger.

Selon le New York Times, Facebook prévoit de combiner les services de messagerie à travers ses applications, en fusionnant les discussions de WhatsApp, Instagram et Messenger. Ainsi, un utilisateur de WhatsApp pourrait démarrer une discussion avec un utilisateur d’Instagram, supprimant ainsi les barrières entre les plateformes sociales de l’entreprise.

De son côté, un utilisateur de Messenger pourrait envoyer une conversation chiffrée de bout en bout avec une personne disposant uniquement d’un compte WhatsApp. Messenger, Instagram et WhatsApp resteront des applications séparées sur l’écran d’accueil, mais les fonctionnalités de messagerie communes seront unifiées.

Facebook aurait confirmé ces informations dans une déclaration au New York Times.

Ce changement représenterait un changement stratégique dans les activités de Facebook, puisque jusqu’à présent, Instagram et WhatsApp ont été largement développés indépendamment du noyau central du réseau social bleu.

Selon le rapport, certains employés d’Instagram et de WhatsApp ne sont pas à l’aise avec le changement de direction de Facebook, qui semble être dirigé par le PDG Mark Zuckerberg. Nous avons déjà vu les cofondateurs d’Instagram partir l’année dernière, ce qui aurait été une réponse au fait que Facebook tentait d’exercer un contrôle plus ferme sur le produit Instagram.

« Pour apaiser leurs inquiétudes, M. Zuckerberg a convoqué une réunion de suivi avec les employés de WhatsApp plus tard dans la semaine, ont déclaré trois personnes. Le 7 décembre, des employés se sont rassemblés autour de microphones dans les bureaux de WhatsApp pour demander à M. Zuckerberg pourquoi il était tellement investi dans la fusion des services. Certains ont dit que ses réponses étaient vagues et sinueuses. Plusieurs employés de WhatsApp sont partis ou ont l’intention de partir à cause des plans de M. Zuckerberg, ont déclaré certaines personnes. »

Les employés de WhatsApp semblent être particulièrement contrariés par les plans. La confidentialité et le cryptage sont au cœur de l’offre de produits WhatsApp, et les employés craignent apparemment que ces principes ne soient ignorés afin de mettre en œuvre la grande unification des services de messagerie Facebook.

Les utilisateurs peuvent avoir l’anonymat sur Instagram et WhatsApp, contrairement à Facebook. Cela pose un défi pour la liaison des services. On ne sait pas immédiatement comment l’intégration pourrait être réalisée sans compromettre les valeurs de WhatsApp et Instagram.

Le New York Times indique que le développement de cette fusion progresse, avec un lancement prévu pour 2020.

Articles recommandés