fbpx

Windows 7 toujours présent sur près d’un quart des appareils

Par

le

Les gens restent attachés à Windows 7. Le système d’exploitation est toujours présent sur près d’un quart des appareils.

Windows 7 a atteint la fin de sa période de support étendue en janvier, on pourrait donc s’attendre à ce que son nombre d’utilisateurs ait chuté de manière drastique au cours des huit derniers mois, et pourtant, l’OS reste très populaire. La part de marché du vénérable système d’exploitation a à peine bougé car elle reste sur près d’un quart de tous les appareils.

Windows 7, sorti pour la première fois en 2009, n’a plus de support standard et est entré dans sa phase de support étendu en janvier 2015. Les cinq années de correctifs de sécurité critiques gratuits, de corrections de bugs et de support technique ont pris fin le 14 janvier 2020, mais peu d’utilisateurs l’ont abandonné.

Selon les derniers chiffres de NetMarketShare, Windows 7 fonctionne sur 23,34% des appareils. C’est un peu plus de 2% de moins que la part de marché de 25,56% qu’il détenait en janvier.

La base d’utilisateurs persistante de Windows 7 n’équivaut pas à une mauvaise nouvelle pour Windows 10, cependant. Microsoft a finalement atteint son objectif d’un milliard d’appareils exécutant le dernier système d’exploitation en mars, manquant les prévisions initiales d’environ 20 mois. Windows 10 a progressivement augmenté sa part de marché depuis sa sortie et s’établit désormais à 59,37%.

Ailleurs, le déclin de Windows 8.1 se poursuit, mais il est toujours présent sur 2,87% des appareils. Windows XP a une part de marché de 0,82% et, incroyablement, un très petit nombre de personnes utilisent encore Windows Vista, pour une raison quelconque.

C’est également une bonne nouvelle pour Microsoft en général. Les systèmes d’exploitation Windows se trouvent désormais sur 87,03% de tous les appareils. Mac OS arrive en deuxième position avec 8,95%, suivi de Linux avec 3,57%.

Pourquoi tant de gens s’accrochent-ils à Windows 7? Bien que la familiarité joue un rôle, la réputation de Windows 10 pour les mises à jour ennuyeuses du système ne s’est pas améliorée. La mise à jour de mai 2020 a causé de nombreux problèmes, y compris un bug de connectivité Internet très ennuyeux. Les problèmes de confidentialité persistent également, bien que Microsoft ait essayé de les résoudre.


Articles recommandés