fbpx

TikTok et 58 autres applications chinoises interdites en Inde

Par

le

Lundi, l’Inde a interdit pas moins de 59 applications chinoises, dont les très populaires TikTok et WeChat.

Un différend frontalier himalayen entre les deux pays les plus peuplés du monde, la Chine et l’Inde, est devenu mortel le mois dernier lorsque les combats ont fait 20 morts et un nombre inconnu de victimes chinoises. Alors que les tensions continuent d’augmenter, l’Inde a interdit 59 applications chinoises, y compris TikTok, pour des raisons de sécurité nationale.

Le ministère indien des Technologies de l’information écrit qu’il a reçu de nombreuses plaintes concernant le vol et la transmission clandestine de données par des applications à des serveurs en dehors du pays, menaçant ainsi la «sécurité nationale et la défense de l’Inde, qui finissent par empiéter sur la souveraineté et l’intégrité de l’Inde». Il n’y a aucune mention de la Chine dans la déclaration, mais chaque application est de fabrication chinoise.

La liste des 59 applications interdites comprend TikTok, qui compte l’Inde comme son plus grand marché à l’étranger. Le réseau social de partage de vidéos est l’application la plus téléchargée du pays, où il compte plus de 200 millions d’utilisateurs par mois.

Les applications de Xiaomi, le premier fournisseur indien de smartphones, apparaissent dans la liste. WeChat, UC Browser, Shareit et Baidu Map ont également été interdits.

Selon une société d’informations mobiles, l’interdiction affectera environ un utilisateur mobile sur trois en Inde, avec 27 des 59 parmi les 1000 meilleures applications Android du pays en juin.

On ne sait pas exactement comment l’Inde appliquera l’interdiction, mais cela peut impliquer de demander à Google et Apple de cesser de les rendre disponibles au téléchargement. TikTok a publié une déclaration disant qu’elle était en train de se conformer à l’ordonnance du gouvernement indien.

Le mois dernier, une application conçue pour détecter et supprimer les applications de fabrication chinoise est devenue virale en Inde, mais elle a été rapidement supprimée du Play Store pour avoir enfreint la politique de comportement trompeur de Google.


Articles recommandés