fbpx

Netflix rétablit la qualité vidéo du service en Europe

Par

le

Netflix rétablit la qualité du streaming en Europe alors que les restrictions de confinement s’assouplissent.

Netflix faisait partie de plusieurs fournisseurs de vidéos en ligne qui ont mis en œuvre des mesures en mars pour réduire le trafic Internet alors que les recommandations de confinement augmentaient dans le monde entier. Maintenant que les choses se sont un peu calmées, nous commençons à voir les débits binaires revenir à la normale.

Dans une déclaration publiée à FlatpanelsHD, Netflix a déclaré qu’il travaillait avec des FAI pour aider à augmenter la capacité. « Au cours du seul mois dernier, nous avons ajouté quatre fois la capacité normale », a déclaré un porte-parole. Et comme les conditions continuent de s’améliorer, Netflix lèvera encore les limites.

Selon la publication, des utilisateurs en Norvège, au Danemark, en Allemagne et dans d’autres pays européens ont signalé une amélioration de la qualité du streaming (4K HDR jusqu’à 15 Mb/s de débit). Dans les propres tests du site, cependant, il a déclaré que la diffusion en continu est toujours limitée à 7,62 Mb/s.

Selon 9to5Mac, Apple a également mis en œuvre une politique de bande passante réduite pour Apple TV +, mais a rétabli la diffusion 4K à la fin du mois dernier. Amazon et YouTube de Google ont également déclaré en mars qu’ils allaient réduire la qualité du streaming dans l’UE. YouTube est allé plus loin, ajoutant qu’il mettrait par défaut les vidéos en définition standard dans le monde entier pendant un mois complet. Cependant, les utilisateurs peuvent définir manuellement une qualité supérieure s’ils le souhaitent. Il n’est pas clair si YouTube impose toujours cette restriction.

Les fournisseurs de streaming n’étaient pas les seuls à ressentir la pression sur l’infrastructure lorsque les utilisateurs étaient renvoyés chez eux. Les opérateurs ont également déclaré avoir observé des changements dans les modèles de trafic alors que les citoyens se conformaient aux mandats locaux et fédéraux. Les premiers jours du confinement, les communications voix ont augmenté de 50% et le trafic Internet de 20 à 30% dans l’hexagone.


Articles recommandés