fbpx

Tesla peut maintenant voir et ralentir pour les feux de circulation

Par

le

Les voitures de Tesla prennent désormais en compte les feux rouges ainsi que les panneaux stop.

Tesla lance une mise à jour logicielle de certaines de ses voitures les plus récentes qui leur permettra de prendre en compte aux feux de circulation et les panneaux stop, une fonctionnalité que le PDG Elon Musk a teasé pendant des années.

La mise à jour est disponible uniquement pour les propriétaires de véhicules Tesla équipés de la troisième version de l’ordinateur de bord qui alimente l’Autopilot, appelée «Hardware 3». La société a commencé à installer cet ordinateur sur tous les nouveaux véhicules l’année dernière (et propose des mises à niveau à ceux qui ont des véhicules plus anciens), bien que les propriétaires doivent également avoir payé la version «entièrement autonome» du pilote automatique pour utiliser la nouvelle fonction.

Lorsqu’elle est activée, la fonction ralentira la voiture jusqu’à l’arrêt aux feux de circulation et aux panneaux stop. Pour redémarrer, le conducteur devra lui indiquer qu’il valide la traversée de l’intersection en appuyant légèrement sur la pédale d’accélérateur ou via la commande de boite de vitesse. Tesla réitère dans les notes de version qu’Autopilot n’effectuera toujours pas de virages et dit que la nouvelle fonctionnalité « ne contrôlera pas toutes les intersections ». Par exemple, elle ne fonctionnera pas aux passages à niveau ou aux passages pour piétons.

Tesla souligne également dans les notes de mise à jour du logiciel que la fonction de contrôle des feux de circulation et des panneaux d’arrêt est en «version bêta» et qu’elle «peut être conservatrice et ralentir souvent au début».

«Au fil du temps, au fur et à mesure que nous apprenons de la flotte, la fonctionnalité se contrôlera plus naturellement. Les performances peuvent être dégradées dans des environnements difficiles avec des piétons, de la pluie, la lumière directe du soleil ou à l’approche des contrôles de la circulation qui sont obstrués », écrit la société. Par conséquent, Tesla affirme que les conducteurs doivent porter une attention particulière et «être prêts à prendre des mesures immédiates à tout moment, y compris le freinage».

Musk a depuis longtemps promis que les véhicules Tesla pourraient un jour se conduire dans toutes les situations. Mais aucun des véhicules de Tesla n’est actuellement capable de le faire, malgré la société qui vend une version «entièrement autonome» du pilote automatique. Au lieu de cela, ce que les propriétaires obtiennent vraiment lorsqu’ils paient pour une «conduite entièrement autonome», c’est l’accès à des fonctionnalités incrémentielles comme la reconnaissance des feux de circulation et des panneaux stop, ou des changements de voie automatiques, au fur et à mesure de leur déploiement, avec la promesse qu’un jour la somme de ces fonctionnalités sera égale à une autonomie complète.


Articles recommandés