fbpx

Google ajoute certaines fonctionnalités anti logiciels malveillants à Chrome

Par

le

Google apporte de nouvelles fonctionnalités anti logiciels malveillants dans Chrome. Pour en profiter, il faut être connecté au navigateur.

À compter d’aujourd’hui, les utilisateurs inscrits au programme de protection avancée de Google, qui offre une sécurité et une protection accrues à certains utilisateurs de compte Google, tels que journalistes, activistes, responsables politiques et dirigeants d’entreprise, bénéficieront de garanties supplémentaires pour les téléchargements effectués dans Chrome.

Pour activer cette fonctionnalité, Google indique qu’un utilisateur inscrit au programme de protection avancée (Advanced Protection Program) n’a besoin que d’activer la synchronisation sur Chrome (Sync). Ensuite, lorsque cet utilisateur tente de télécharger un fichier que Chrome identifie comme potentiellement dangereux, Chrome affiche un avertissement ou même bloque le téléchargement.

Google affirme avoir ajouté cette fonctionnalité pour mieux se protéger contre les attaques hors courrier électronique par le biais de logiciels malveillants liés et de téléchargements accidentels de logiciels nuisibles.

Le programme de protection avancée apporte déjà plusieurs améliorations en matière de sécurité aux comptes Google. Par exemple, le programme nécessite deux clés de sécurité physiques. Une fois inscrit, le programme nécessite l’utilisation d’une clé, en plus d’un mot de passe, pour vous connecter à un compte Google. Il limite également l’accès extérieur à Gmail, aux fichiers Drive, aux applications Google et à certaines «applications tierces». Si un utilisateur doit restaurer l’accès à son compte, des étapes de vérification supplémentaires permettent de vérifier l’identité de l’utilisateur.

Ces nouvelles fonctions font suite aux annonces de sécurité supplémentaires que la société a faites la semaine dernière. Google avait annoncé la sortie des clés de sécurité Titan pour une authentification à deux facteurs au Canada, au Japon, au Royaume-Uni et en France, ainsi qu’un programme bêta permettant aux administrateurs G Suite, Google Cloud Platform et Cloud Identity d’inscrire des utilisateurs sensibles dans le programme de protection avancée.

Alors que de plus en plus de clients pensent à la sécurité, ces protections devraient constituer une amélioration bienvenue qui, espérons-le, protégera davantage les données des utilisateurs.

Articles recommandés