fbpx

Le temps qu’on passe sur les applications mobiles bat des records

Par

le

Alors que les gens cherchent à s’occuper pendant le confinement, le temps passé sur les applications mobiles bat des records.

Les consommateurs comptent de plus en plus sur leurs appareils mobiles à des fins de divertissement et de productivité. Cela est particulièrement vrai au milieu de la pandémie mondiale qui se déroule actuellement, comme l’a récemment souligné App Annie.

Dans un rapport publié jeudi, la société du marché des applications a révélé qu’au cours des premières semaines de mars, le temps hebdomadaire moyen passé dans les applications (parmi les utilisateurs de téléphones Android) a augmenté de 20% d’une année sur l’autre.

Les dépenses de consommation ont également augmenté au cours du trimestre. Selon App Annie, les utilisateurs ont canalisé plus de 23,4 milliards de dollars via les boutiques d’applications, le plus grand trimestre jamais enregistré en termes de dépenses. Cela s’est traduit par plus de 31 milliards de nouveaux téléchargements d’applications, une augmentation de 15% par rapport au trimestre précédent.

Les utilisateurs d’iOS ont dépensé plus d’argent que les utilisateurs d’Android, bien que le nombre total de téléchargements Android soit nettement supérieur à celui de la plateforme Apple.

Sans surprise, les médias sociaux et les applications axées sur le divertissement ont jusqu’à présent dominé cette année avec des nouveaux arrivants relatifs comme Houseparty et Zoom qui ont récemment explosé en popularité.

Pour la semaine commençant le 15 mars, par exemple, les téléchargements de Houseparty ont augmenté globalement d’un incroyable 735x par rapport à la semaine précédente. Zoom, quant à lui, était classée comme la meilleure application professionnelle sur iPhone dans 141 marchés au 31 mars. Au quatrième trimestre 2019, elle était la meilleure application iPhone sur un seul marché mondial.

Il sera intéressant de voir au cours des prochains mois si les dépenses des consommateurs pour les applications ralentissent à mesure que les gens resserrent leur budget de divertissement au milieu de difficultés financières ou si les dépenses restent élevées au lieu d’autres activités qui sont maintenant inaccessibles pour beaucoup comme dîner au restaurant ou aller au cinéma.