Facebook va payer des utilisateurs pour enregistrer leurs voix

Par

le

Afin d’améliorer sa technologie de reconnaissance vocale, Facebook va payer des utilisateurs pour enregistrer leurs voix.

Il y a eu beaucoup de controverse sur les entreprises technologiques qui écoutent et transcrivent nos enregistrements vocaux, mais Facebook a décidé d’adopter une approche différente du processus. Non seulement le réseau social demande aux utilisateurs leurs échantillons de voix, mais il paie également pour l’audio.

Il semble que presque toutes les grandes entreprises, y compris Amazon, Apple, Google et Microsoft, ont écouté et transcrit les enregistrements vocaux des utilisateurs sans leur consentement. C’est un moyen d’améliorer les systèmes de reconnaissance vocale, mais de nombreux clients étaient fâchés de ne pas être informés.

Facebook et d’autres entreprises sont désormais plus ouvertes sur leurs critiques audio, ce qui la rend facultative dans certains cas ou suspend les programmes. Le réseau social va payer les gens pour récupérer leurs enregistrements vocaux grâce à un programme appelé «Prononciations», qui fera partie de son application d’étude de marché Viewpoints. La société a introduit l’application, qui paie les gens pour leurs données, en novembre. Elle était destinée à remplacer son application controversée Onavo VPN qui a été supprimée du Play Store après avoir constaté qu’elle collectait de nombreuses informations sur ses utilisateurs.

Les utilisateurs éligibles devront enregistrer l’expression «Hey Portal», suivie du prénom d’un ami de leur liste d’amis. Ils pourront répéter cela avec le nom de dix amis au maximum, et ils devront enregistrer chaque relevé deux fois pour obtenir 200 points dans l’application Viewpoint.

The Verge écrit que vous ne devriez pas vous attendre à gagner votre vie en vendant votre voix à Facebook. Il faut 1 000 points avant de pouvoir encaisser, et cela ne paie que 5 $ via PayPal. Facebook dit que les utilisateurs peuvent se voir offrir la possibilité de réaliser jusqu’à cinq ensembles d’enregistrements, leur permettant d’atteindre le seuil de paiement. Au cas où vous vous poseriez la question, chaque enregistrement coûte cinq cents.

Facebook indique que les enregistrements ne seront pas connectés aux profils Facebook des utilisateurs. Le programme ne sera accessible qu’aux personnes âgées de 18 ans et plus aux États-Unis avec plus de 75 amis Facebook.

Plus tôt cette semaine, un ancien dirigeant d’Amazon a déclaré qu’il éteignait toujours son haut-parleur Alexa lorsqu’il discutait de quelque chose de privé ou de sensible. « Je ne veux pas que certaines conversations soient entendues par les humains », a admis l’ancien directeur d’Amazon Web Services, Robert Fredrick. «Les conversations que je connais avec certitude ne sont pas des choses qui devraient être partagées, alors j’éteins ces appareils d’écoute particuliers.»


Articles recommandés