fbpx

Apple sanctionné d’une amende de 25 millions d’euros pour avoir ralenti ses iPhone

Par

le

La DGCCRF annonce avoir infligé une amende de 25 millions d’euros à Apple pour avoir ralenti ses anciens iPhone.

Vous vous souvenez quand Apple en 2017 a admis avoir limité les performances des iPhone avec des batteries plus anciennes ? L’entreprise vient d’être condamnée à une amende de 25 millions d’euros par la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes), pour ne pas avoir informé les propriétaires de ce qu’elle faisait.

À la suite d’une enquête à l’époque qui suggérait un lien entre les performances d’un iPhone et l’âge de sa batterie, Apple a déclaré avoir publié un patch pour l’iPhone 6, iPhone 6s, iPhone SE et iPhone 7 qui les ralentissait. Alors que certains ont affirmé qu’il s’agissait d’une obsolescence planifiée, la société a déclaré que la limitation de la vitesse des appareils les faisait fonctionner plus longtemps.

« Les batteries au lithium-ion deviennent moins capables de répondre aux demandes de courant de pointe lorsqu’elles sont froides, ont une faible charge de batterie ou à mesure qu’elles vieillissent, ce qui peut entraîner l’arrêt inattendu de l’appareil pour protéger ses composants électroniques », a écrit Apple en 2017. Il a également offert un programme de remplacement de la batterie, qui a vu 11 millions de personnes payer 29 € pour un nouveau composant au lieu des 79 e précédents.

La DGCCRF tient toujours Apple pour responsable de ne pas avoir informé les propriétaires de ce qui se passait, ce qui, selon elle, « constituait une pratique commerciale trompeuse par omission ».

« La DGCCRF a en effet montré que les propriétaires d’iPhone n’avaient pas été informés que les mises à jour du système d’exploitation iOS (10.2.1 et 11.2) qu’ils installaient étaient susceptibles de ralentir le fonctionnement de leur appareil », a écrit l’organisme dans un communiqué de presse.

Apple n’a pas contesté la décision, et elle doit afficher une bannière sur la page iPhone d’Apple France pendant un mois indiquant qu’elle a induit les clients en erreur et qu’elle a payé une amende.

En réponse à l’annonce de la DGCCRF, Apple a écrit: « Notre objectif a toujours été de créer des produits sécurisés appréciés par nos clients, et de faire des iPhone qui durent le plus longtemps possible en est une partie importante. »


Articles recommandés