fbpx

Les smartphones vendus en Russie devront promouvoir les « valeurs russes »

Par

le

Les logiciels pré-installés sur les smartphones vendus en Russie devront mettre en avant les « valeurs russes ».

En novembre dernier, la Russie a adopté une loi interdisant la vente d’appareils, y compris les smartphones et les téléviseurs, qui ne sont pas préconfigurés avec des logiciels russes. Alors qu’elle doit entrer en vigueur en juillet 2020, la loi n’interdit pas les produits avec des logiciels étrangers mais les oblige à proposer également des alternatives russes comme moyen de promouvoir la technologie russe et de la rendre plus facile à utiliser pour la population.

Désormais, le Service fédéral antimonopole de Russie, qui contrôle l’exécution de la loi antitrust et des domaines connexes, a rédigé des directives décrivant le type de logiciel qui pourrait être obligatoire. La résolution, vue par Reuters, stipule que le logiciel devrait aider à la «formation de la priorité des valeurs spirituelles et morales traditionnelles russes». Il n’a pas précisé quelles étaient ces valeurs.

Les logiciels et les applications peuvent être proposés pour examen par des sociétés privées, des entités étatiques ou la banque centrale. Celles-ci seront finalisées d’ici la fin du mois et soumises au gouvernement pour adoption en mars.

Les critiques disent que le projet de loi pourrait chasser les grandes entreprises du marché russe. Il sera certainement intéressant de voir ce que fait Apple; l’entreprise n’est pas du genre à installer des applications tierces sur ses appareils, mais elle a rapidement apaisé certains gouvernements, en particulier en Chine. Il convient toutefois de noter que la Russie est loin d’être un marché aussi important que la Chine pour la firme de Cupertino.

Comme la Chine, la Russie n’a pas la meilleure réputation pour respecter la vie privée en ligne de ses citoyens. Le pays se bat contre Telegram depuis des années parce que l’application de messagerie refuse de partager ses clés de chiffrement avec le Service fédéral de sécurité, et il est à craindre que la nouvelle loi puisse être utilisée pour installer des outils de surveillance cachés dans les appareils.


Articles recommandés