fbpx

Un panneau publicitaire piraté pour diffuser du porno

Par

le

Dans le Michigan, deux farceurs ont pris le contrôle d’un panneau publicitaire pour y diffuser du contenu pornographique.

Les pirates ne cherchent pas toujours un gain financier; parfois, ils veulent juste causer des problèmes. Cela a été illustré au cours du week-end dernier, lorsque deux écrans extérieurs ont été piratés pour diffuser de la pornographie.

Un peu avant minuit samedi, des conducteurs à Auburn Hills, dans le Michigan, ont remarqué qu’un panneau publicitaire avait commencé à diffuser des scènes d’un film pour adultes.

Après avoir reçu des appels concernant le panneau, le service de police d’Auburn Hills a envoyé des agents sur le site. Ils ont contacté l’opérateur du panneau d’affichage, Triple Properties, pour couper le tableau, qui diffusait depuis environ 20 minutes.

La police recherche actuellement deux hommes présumés responsables. Ils font face à des accusations de cambriolage pour avoir pénétré dans la salle de contrôle sous le panneau d’affichage. Ils encourent également 90 jours de prison et une amende de 500 dollars pour avoir fait la promotion de contenu pornographique sur la voie publique.

Bien que cela puisse sembler une farce inoffensive, cela aurait pu entraîner un grave accident, car de nombreux automobilistes qui passaient ont ralenti pour regarder le panneau d’affichage. Le lieutenant Ryan Gagnon de la police d’Auburn Hills a déclaré que, même si cela n’a causé aucun accident connu, l’écran « était une énorme distraction pour les conducteurs et était de toute évidence obscène et inapproprié ».

Les acteurs Xev Bellringer et Princesse Leia, qui figurent dans le film, ont confié à Motherboard qu’ils étaient soulagés que personne n’ait été blessé.

Ce n’était pas le seul incident liant pornographie et piratage à s’être produit le week-end dernier. De l’autre côté du monde, des pirates informatiques néo-zélandais ont accédé aux écrans promotionnels extérieurs d’un magasin Asics et diffusé de la pornographie pendant neuf heures aux passants.

Articles recommandés