fbpx

L’Apple Card est maintenant disponible aux Etats-Unis

Par

le

Apple Card, la carte bancaire numérique et physique, est maintenant disponible pour tous les propriétaires américains d’iPhone.

En mars dernier, lorsque Apple a dévoilé l’Apple Card, les experts ont convenu que celle-ci pouvait grandement perturber les organisations non technologiques en pleine transformation numérique. Le lancement de la carte était prévu pour ce mois-ci et la société a commencé à recevoir les applications il y a quelques semaines dans le cadre d’un déploiement préliminaire pour des personnes tirées au sort qui se sont déjà inscrites au service.

Dès à présent, tout le monde aux États-Unis peut se la procurer et tout ce qu’il faut faire pour commencer est d’ouvrir l’application Wallet sur son iPhone ou iPad, ou le menu Wallet & Apple Pay depuis les Paramètres. Pour en profiter, il faut être sur iOS 12.4 ou une version ultérieure, et le processus d’application prend généralement une minute ou deux pour être approuvé ou rejeté. Il est intéressant de noter que Steve Jobs a exploré l’idée d’une Apple Card dans les années 90 mais l’a abandonné parce qu’il ne voulait pas que quiconque soit refusé.

L’Apple Card existe sous deux formes: une carte numérique et une carte physique en titane, sans numéro de carte de crédit ou code CVV visible. Elle porte uniquement le nom du propriétaire, ainsi qu’un logo Apple. Cependant, elle peut être utilisée comme toute carte traditionnelle avec une puce et une bande magnétique, et est liée en permanence à un seul compte utilisateur iPhone. Les transactions seront traitées via le réseau de MasterCard.

Apple Card

Lorsque la demande est approuvée, le client obtient un type de carte «sans frais», y compris les frais internationaux et les frais excédentaires. Au lieu de cela, l’idée est qu’Apple proposera des conditions spécifiques à l’utilisateur, telles qu’une limite de crédit comprise entre 250 et 7 500 dollars et un taux d’intérêt compris entre 13 et 24%. La société promet également une assistance 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, en mettant l’accent sur la sécurité et la confidentialité.

La banque émettrice, Goldman Sachs, sera en mesure de prendre connaissance des transactions destinées à prévenir la fraude et le vol, mais selon Apple, ces informations ne seront jamais accessibles à des tiers à des fins de marketing et de publicité. En dehors de cela, l’historique de vos transactions demeurera sur votre appareil et sera synchronisé à l’aide d’un cryptage de bout en bout. Apple Card ne prend pas en charge les paiements sans contact, car la société souhaite que vous utilisiez un iPhone ou une Apple Watch pour plus de commodité.

Une caractéristique intéressante de la carte est le système de cashbacks, qui offre une remise en argent de 3% sur les achats effectués auprès d’Apple, une offre qui a maintenant été étendue à Uber et à Uber Eats en réponse à la forte demande des clients. Le système comprend également une remise en argent de 2% sur les achats effectués avec Apple Pay et une remise de 1% avec la carte physique. Apple annonce l’extension de l’offre de 3% à d’autres « marchands et applications populaires dans les mois à venir ».

De façon typique chez Apple, l’Apple Card virtuelle est conçue avec une grande attention portée aux détails. Jennifer Bailey, vice-présidente d’Apple Pay chez Apple Pay, a déclaré qu’Apple Card vous donnerait un bon aperçu de vos dépenses, avec des frais codés par couleur faciles à suivre et un moyen de suivre vos habitudes de consommation. Par exemple, si vous dépensez beaucoup d’argent au restaurant, la carte devient orange sur votre iPhone. À mesure que vous effectuez plus de transactions, vous obtiendrez un mélange de couleurs qui offre une carte visuelle de l’endroit où vous dépensez le plus d’argent.

Articles recommandés