fbpx

Sony dévoile des détails sur la PlayStation 5

Par

le

Mark Cerny, concepteur et programmeur chez Sony, a donné des détails sur la prochaine console de la marque lors d’un meeting.

Nous savons depuis longtemps que Sony travaille sur sa console PlayStation de nouvelle génération. Appelez-la PlayStation 5, faute d’un meilleur nom. Mais hier, nous avons obtenu les premiers détails sur ce à quoi s’attendre de la nouvelle machine grâce au site Wired, qui a pu assisté à un meeting organisé par Mark Cerny, concepteur et programmeur chez Sony. En particulier, Sony promet que la PS5 prendra en charge des graphiques 8K, l’audio 3D, les SSD et la compatibilité avec les versions antérieures de PlayStation 4.

Selon Mark Cerny, qui a été l’architecte système principal de la PS4, la nouvelle console n’est pas simplement une mise à niveau améliorée de la PS4, comme celle de la PS4 Pro. La PlayStation 5 intègre un hardware entièrement nouveau: un processeur à huit cœurs basé sur la troisième génération Ryzen d’AMD, basé sur le dernier processus Zen 2 de la société, et un GPU personnalisé basé sur le Radeon Navi d’AMD, qui offrira pour la première fois le traçage de lumière sur une console de jeu. Le résultat final de toutes ces améliorations matérielles: la PS5 prendra en charge les graphiques 8K, à condition que votre téléviseur prenne en charge ce type de résolution.

Sony accorde également une importance particulière à l’audio 3D pour la PlayStation 5. La nouvelle puce AMD comprend apparemment une unité personnalisée, qui, espère-t-il, permettra de créer des jeux plus immersifs sur les haut-parleurs du téléviseur et sur les écouteurs.

L’autre grand changement qui s’annonce sur la PlayStation 5 est le remplacement du disque dur par un SSD. Sony promet d’améliorer le temps de chargement et la jouabilité au-delà de tout ce qui est possible avec un disque dur. (Dans une démo décrite par Wired, les déplacements rapides dans Spider-Man sur PS4 ne prenaient que 0,8 seconde sur un devkit pour la PS5, contre 15 secondes sur une PS4.)

Parmi les autres détails révélés par Sony sur la PS5, il y a le fait qu’elle sera rétrocompatible avec les jeux PlayStation 4 existants. Contrairement à la transition PS3 à PS4, les PS4 et PS5 partagent des architectures similaires, ce qui facilite grandement la prise en charge intergénérationnelle. Il faudra encore acheter des copies physiques des jeux, pas seulement des téléchargements (bien que Sony n’ait pas encore déterminé s’il s’agirait de disques Blu-ray ou de quelque chose de plus exotique). La société promet également que la transition de la PS5 sera plus lente, avec la sortie de plusieurs nouveaux jeux tant pour la PS4 que pour la PS5, du moins au début.

Bien que Sony ne discute pas des projets PSVR futurs, à l’instar d’un casque de nouvelle génération associé à la nouvelle console, la société a confirmé que le casque PSVR existant continuerait de fonctionner avec la PlayStation 5.

Pour le moment, Sony semble ne vouloir parler que de hardware. Cela pourrait prendre un peu de temps avant que nous en apprenions plus. La PlayStation 5 ne fera probablement pas son apparition à l’E3 puisque Sony a décidé de ne pas participer au salon E3 2019, qui se déroulera en juin prochain à Los Angeles.

Il n’y a toujours pas de date de sortie pour la PS5. Cerny a seulement précisé qu’elle ne sortira pas en 2019, mais que les développeurs ont déjà accès à des devkits pour développer des jeux, ce qui aurait du sens pour un lancement annoncé en 2020.

Articles recommandés