fbpx

30ème anniversaire de la Game Boy

Par

le

Le 21 avril 1989, Nintendo a lancé la Game Boy dans le monde entier, modifiant à tout jamais le monde du jeu vidéo.

En 1989, une boîte grise de 220 grammes, portant le nom de code interne «Dot Matrix Game», sera lancée par Nintendo et envahira le monde.

Commercialisé sous le nom de Game Boy, cet appareil était un système de jeu portable 8 bits très différent de tout ce qui se présentait auparavant. Avec le 30e anniversaire de sa sortie cette année, il n’y a pas de meilleur moment que le présent pour faire le point sur l’un des appareils de jeux de poche préférés de nombreux joueurs.

Si vous avez grandi au cours des années 90, il y a de fortes chances que vous connaissiez le contenu de ce colis bouleversant présenté ci-dessus.

Doté d’un processeur ultra-rapide de 4,19 MHz, d’un écran à cristaux liquides de 4,7 par 4,3 cm et d’une autonomie de plus de 30 heures, la Nintendo Game Boy était prête à sauver de nombreux enfants d’un long trajet en voiture ou d’une journée pluvieuse. Mentionnons également les excellents titres publiés pour cette machine, tels que Mario, Tetris ou encore Pokémon.

Mise en vente au Japon le 21 avril 1989 au prix de 590 francs (environ 90 euros), puis en Amérique du Nord en octobre 1989, et enfin par chez nous le 28 septembre 1990, elle est la première console portable de la gamme des Game Boy. Elle fut conçue par Gunpei Yokoi et Nintendo Research & Development 1, la même équipe ayant conçu la série des Game and Watch ainsi que de nombreux jeux à succès sur NES.

Malgré la sortie de consoles portables techniquement plus avancées, la Game Boy connaît un franc succès. Les modèles Game Boy et Game Boy Color totalisent 118,6 millions d’exemplaires vendus à travers le monde. Dès sa sortie aux États-Unis, plus d’un million d’exemplaires sont vendus en quelques semaines. La production de la console portable s’est achevée en 2003.

Articles recommandés