Microsoft dit pouvoir récupérer les fichiers supprimés après la mise à jour ratée de Windows 10

Par

le

Alors que la mise à jour Windows 10 d’octobre provoquait une disparition de contenus, Microsoft rassure ses utilisateurs et assure pouvoir récupérer les fichiers supprimés.

Microsoft souffre d’une crise de relations publiques à la suite du lancement peu judicieux de sa mise à jour Windows 10 d’octobre. Certains utilisateurs ayant téléchargé manuellement la mise à jour constatent que les données contenues dans leurs dossiers Documents, Images et Musique ont été supprimées ou cachées. La société demande maintenant aux utilisateurs de « minimiser » l’utilisation des périphériques concernés et de contacter le support technique pour récupérer les données perdues.

La distribution avancée de la mise à jour Windows 10 d’octobre 2018 par Microsoft a été faite sans accroc, pour la plupart. Cependant, quelques utilisateurs ont commencé à publier des rapports sur certains bugs graves.

Comme nous l’avons noté le 5 octobre, certains utilisateurs affirment que leurs fichiers ont été supprimés de leurs ordinateurs, à leur insu et sans leur consentement. La plupart des fichiers perdus semblent être ceux qui ont été stockés dans les dossiers Documents, Images et Musique.

Naturellement, étant donné la gravité de cet incident, Microsoft n’a pas tardé à arrêter le déploiement de leur mise à jour apparemment buguée. Il s’agissait d’une mesure judicieuse et opportune: la mise à jour d’octobre était initialement prévue pour tout le monde demain. Ceux qui ont signalé des problèmes de suppression de fichiers jusqu’à présent semblent avoir été ceux qui ont vérifié manuellement les mises à jour, ce qui leur a donné la mise à jour d’octobre quelques jours à l’avance. En arrêtant la distribution automatique de la mise à jour, Microsoft peut, espérons-le, atténuer les effets du bug.

Désormais, Microsoft demande aux utilisateurs d’arrêter d’utiliser leur ordinateur et de contacter le support technique s’ils souhaitent récupérer leurs données. Bien que ce ne soit que spéculation, certains utilisateurs avertis en matière de logiciels suggèrent que les fichiers en question ne sont pas réellement supprimés, mais simplement cachés. Si cette théorie est correcte, continuer à utiliser un ordinateur affecté risque d’entraîner le remplacement intégral de ces données masquées.

Encore une fois, ce ne sont que des spéculations, et Microsoft n’a pas encore officiellement clarifié la nature de ce bug. Néanmoins, Dona Sarkar promet que, tant que les utilisateurs contacteront le support technique rapidement, l’équipe aura « les outils pour vous permettre de retrouver un bon état » de votre machine.

Articles recommandés