High-Tech

BMW présente un prototype de moto autonome

Par

le

Les ingénieurs de BMW ont conçu une moto autonome qui peut démarrer à partir d’un arrêt, négocier des courbes et des virages et revenir au point de départ, le tout sans opérateur humain.

Les motards meurent à un rythme 28 fois plus élevé que celui des automobilistes. On peut donc affirmer que les motos bénéficieront théoriquement de l’expansion récente de la technologie d’aide à la conduite. Certes, les défis sont uniques, mais l’application semble plus que jamais possible, grâce à une nouvelle vidéo d’une moto autonome lancée par BMW Motorrad, la division deux roues de la société.

BMW Motorrad affirme que la technologie fonctionne depuis plus de deux ans et que le prototype présenté le démontre. La courte vidéo montre une moto BMW qui tourne autour d’une piste d’essai sans pilote, en commençant par un arrêt, en négociant des virages et en freinant toute seule.

L’idée derrière ce prototype n’est pas de vendre une moto entièrement autonome. Au lieu de cela, BMW dit vouloir intégrer une partie de la technologie à ses motos pour offrir «plus de stabilité dans des situations de conduite critiques». Tout comme la façon dont les nouvelles voitures continuent à être lentement mais sûrement dotées de caractéristiques comme le freinage d’urgence automatique ou le maintien de la voie, BMW semble vouloir commencer par aider à réduire les accidents les plus évitables en deux roues.

Traduire ces types d’aide à la conduite en moto sera certainement un défi. Vous pouvez programmer une voiture pour appuyer sur les freins pour éviter un accident, et le conducteur va (probablement) s’en sortir très bien. Mais si vous faites cela sur une moto, le pilote sera éjecté. Étant donné le niveau de contrôle que les motards ont sur l’équilibre de leurs machines, même de subtiles corrections automatisées pourraient créer un nouveau danger.

Si BMW peut trouver un moyen de concrétiser certaines de ces idées, cela pourrait contribuer à freiner la baisse des ventes de motos. (Bien sûr, le coût a été une grande raison de ce déclin, et ce genre de technologie ne sera probablement pas bon marché.) Il est encourageant de voir qu’un grand fabricant de motos est prêt à dépenser des ressources pour tout comprendre. Alors que Yamaha a présenté une moto pilotée par un robot il y a quelques années, bon nombre des avancées récentes dans ce domaine ont été réalisées par des startups.

Articles recommandés