Technologie

Apple bannit le minage de monnaies sur l’App Store

Par

le

Apple a mis à jour ses règles de validation pour s’assurer que les développeurs ne cachent pas de fonction de minage dans les applications de l’écosystème de l’entreprise.

Apple a explicitement interdit les applications qui minent de la crypto-monnaie de ses appareils, selon les nouvelles règles de validation pour l’App Store. La nouvelle interdiction s’étend à toutes les plateformes d’Apple.

En mars, Apple a supprimé Calendar 2 du Mac App Store après que l’application a commencé à miner de la crypto-monnaie sur les appareils des particuliers en échange de fonctionnalités avancées. C’était le premier mouvement d’Apple contre les applications de minage de crypto-monnaie. Auparavant, l’entreprise n’avait jamais rien fait à leur sujet. À l’époque, le développeur de Calendar 2 a déclaré qu’Apple avait supprimé l’application parce qu’elle ne respectait pas les consignes de l’App Store: «Les applications ne doivent pas décharger rapidement la batterie, générer une chaleur excessive ou imposer des contraintes inutiles aux ressources de l’appareil.”

Maintenant, Apple a finalement mis en place une section entière portant sur crypto-monnaie dans ses directives qui s’appliquent aux applications iOS, macOS, watchOS et tvOS. La firme de Cupertino énonce cinq règles:

– Apple autorisera les applications de porte-monnaie virtuel, à condition qu’elles soient proposées par des développeurs inscrits en tant qu’organisations.
– Les seules applications de minage de crypto-monnaie autorisées sont celles qui n’exploitent pas directement l’appareil, comme celles basées sur le cloud.
– Les applications peuvent aider les utilisateurs à payer, échanger ou recevoir des crypto-monnaies sur un échange approuvé, mais les applications doivent provenir des échanges eux-mêmes.
– De même, les applications permettant les ICO (initial coin offering, une méthode de levée de fond du monde des crypto-monnaies) et autres usages financiers (bitcoin future trading, achat/ventes de titres, etc.) doivent être publiées par des banques, des entreprises ou toute autre organisation financière approuvée. Elles doivent toutes être respectueuses de la loi.
– Les applications crypto-monnaies ne peuvent offrir des monnaies virtuelles en échange de tâches telles que le téléchargement d’autres applications, ou le boost d’une activité sur les réseaux sociaux.

Les nouvelles règles devraient modifier radicalement le paysage des applications de crypto-monnaie dans l’écosystème d’Apple, étant donné que les applications tierces pour les ICO ou l’envoi et la réception de crypto-monnaie sont majoritairement interdites.

Bien que les règles d’Apple s’appliquent à toutes les applications de l’App Store, les Mac et les iPhones jailbreakés seront toujours en mesure de miner de la crypto-monnaie en dehors du jardin clos d’Apple. Toutefois, sans un GPU solide, l’extraction sur les périphériques Apple n’est certainement pas rentable au départ, donc cela profite généralement à ceux qui exploitent les ressources des périphériques des autres.

Articles recommandés