fbpx

Un appareil photo a complètement fondu lors d’un lancement de fusée par SpaceX

Par

le

Le 22 mai, une fusée SpaceX a laissé un pauvre appareil photo, apparemment haut de gamme, horriblement défiguré et complètement ruiné, lors d’un lancement de fusée par SpaceX.

Alors que les photos de l' »appareil photo fondu » de la Nasa se répandaient sur Internet, déclenchant des suppositions de toutes sortes, l’agence spatiale a expliqué qu’un feu de brousse causé par le lancement d’une fusée SpaceX Falcon 9.

SpaceX a lancé deux nouveaux satellites d’observation de la Terre pour la Nasa et cinq satellites de communications commerciales pour Iridium sur une fusée Falcon 9 réutilisée lors d’une mission de partage de la base aérienne de Vandenberg en Californie le 22 mai.

Le lancement s’est déroulé sans problème, mais un incendie provoqué par le lancement a détruit un appareil photo qui appartenait au photographe de la Nasa, Bill Ingalls. L’appareil a capturé sa propre disparition et les gens ont eu la chance de voir les images capturées car la carte mémoire était intacte.

Beaucoup de gens ont supposé que la caméra était trop proche du pas de tir et a été brûlé par la puissance de la fusée Falcon 9, a rapporté CNET le 25 mai.

La NASA a déclaré que seule une partie de l’histoire de la caméra a été exposée jusqu’à présent, soulignant que Ingalls, qui travaille depuis 30 ans pour l’agence, sait où installer ses caméras. «J’avais six télécommandes, deux à l’extérieur du périmètre de sécurité de la rampe de lancement et quatre à l’intérieur», a déclaré Ingalls. « Malheureusement, le lancement a déclenché un feu d’herbe qui a grillé l’une des caméras à l’extérieur du périmètre », a ajouté Ingalls.

Ironiquement, les quatre caméras installées à l’intérieur du périmètre n’ont pas été endommagées, comme l’a été l’autre télécommande, a indiqué la NASA. La caméra endommagée était l’une des plus éloignées de la plateforme, à 400 mètres de là.

Une fois que le feu a atteint l’appareil, ce dernier a commencé à fondre. Quand Ingalls est revenu sur le site, les pompiers attendaient pour le saluer. En voyant que la caméra avait été détruite, Ingalls a tout de même réussi à récupérer la carte SD.

Le malheureux appareil est susceptible d’être exposée quelque part au siège de la Nasa à Washington, DC, a déclaré l’agence spaciale américaine.

Pendant ce temps, Ingalls lui-même se rendra bientôt au Kazakhstan pour photographier l’atterrissage le 3 juin de l’équipage Expedition 55 de la Station spatiale internationale.

Il s’attend à ce que cela se passe de manière plus tranquille.

Articles recommandés