Business

Apple : Un recours collectif concernant les claviers “papillon” des Macbook Pro

Par

le

Après une pétition pour demander à Apple de remplacer les claviers papillon défectueux sur les Macbook Pro commercialisées à partir de 2016, un recours collectif a été déposé.

La frustration liée au clavier du MacBook Pro d’Apple a incité un recours collectif, après que la firme de Cupertino a refusé de reconnaître les problèmes persistants avec les touches “papillon”. Le mécanisme a été annoncé comme une caractéristique clé du MacBook 12 pouces en 2015, comme un moyen de réduire l’épaisseur du clavier pour ainsi avoir un ordinateur portable encore plus fin.

Cependant, la réaction du public au clavier a provoqué des réactions mixtes, de nombreuses personnes ayant trouvé que ce n’était tout simplement pas ce qu’elles espéraient. Malgré un design de deuxième génération, ce type de clavier reste controversé.

Plusieurs propriétaires de MacBook et de MacBook Pro se sont plaints que certaines de leurs clés cessent tout simplement de fonctionner. En raison du design du clavier, Apple ne peut pas remplacer le mécanisme des touches. Au lieu de cela, une grande partie de l’ordinateur portable doit être modifiée.

Si cela se passe sous garantie, cela peut impliquer une semaine ou même plus sans l’ordinateur portable. Cependant, sans garantie, cela peut signifier une facture de plusieurs centaines d’euros pour faire la réparation. De son côté, Apple refuse de reconnaître tout défaut de conception; à la place, la marque a publié un document expliquant comment les propriétaires d’ordinateurs portables munis de touches “papillon” pouvaient utiliser de l’air comprimé pour nettoyer la poussière du clavier.

Une pétition pour demander à Apple de remplacer les claviers papillon défectueux sur les machines commercialisées à partir de 2016 a récolté plus de 20 000 signatures en ligne.

Désormais, face à la non réaction de la marque à la pomme, un recours collectif a été déposé auprès d’un tribunal de Californie le 11 mai 2018. Kyle Barbaro et Zixua Rao, deux possesseurs de MacBook, accusent la firme de Cupertino de vendre des appareils avec des touches défaillantes. “En raison du défaut, les clients qui ont acheté un MacBook font face à une menace constante de touches non réactives et de panne de clavier”, lit-on dans la plainte.

Dans leur action, ils invitent d’autres propriétaires de MacBook et MacBook Pro avec des ordinateurs portables qui utilisent des touches papillon à les rejoindre. Ils demandent à que tous les participants de la plainte reçoivent une compensation pour couvrir les frais impliqués dans la réparation des machines, y compris le coût d’achat d’un Macbook de remplacement.

Articles recommandés