Oculus dévoile Santa Cruz, un prototype de casque VR indépendant

Par

le

Lors de la keynote Oculus Connect 3, la société appartenant à Facebook a introduit le Santa Cruz, un casque qui ne nécessite pas de connexion à une console de jeux ou PC.

Facebook travaille sur un casque de réalité virtuelle indépendant. Le dispositif, présenté lors de la keynote Oculus Connect 3 et surnommé Santa Cruz, se situera entre le Gear VR et l’Oculus Rift dans le line-up de Facebook en termes d’accessibilité, et comptera probablement le Daydream View de Google, annoncé cette semaine, parmi ses principaux concurrents.

D’une manière générale, la réalité virtuelle oblige actuellement les utilisateurs à choisir entre des casques basiques tels que le Google Cardboard et des modèles plus coûteux comme l’Oculus Rift et le HTC Vive. Le Gear VR développé par Samsung avec l’aide de la société Oculus, se situe plutôt entre les deux catégories de casques, mais la compatibilité est limitée à une poignée d’appareils Samsung.

Il est donc nécessaire de cibler les consommateurs qui veulent un casque VR abordable mais de haute qualité et qui ne nécessite pas d’appareil mobile, console ou PC. Un certain nombre de sociétés sont en train de développer de tels dispositifs, notamment Intel, Qualcomm et Alcatel.

Prenant la parole lors de la conférence Oculus Connect à San Francisco le 6 octobre, le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a reconnu que la réalité virtuelle a besoin d’offrir avantage d’expériences à un prix plus abordable sans pour autant sacrifier la qualité.

«Nous croyons qu’il y a un juste milieu, une catégorie de produits VR autonomes de haute qualité et abordables » a t-il dit. «Nous travaillons actuellement sur cela. Ce n’est que le début, donc ne placez pas la barre trop haute. »

Zuckerberg a présenté brièvement le prototype Santa Cruz sur scène, tout en présentant les mises à jour de la plateforme sociale VR de Facebook. Présentée à la conférence F8 en avril dernier, le logiciel propose désormais des avatars plus précis capables de représenter les expressions faciales de base fondées sur l’analyse de la voix.

Au cours de la keynote, la plateforme sociale VR était nettement plus riche en fonctionnalités qu’elle ne l’était à ses débuts, avec Zuckerberg et ses collègues capables d’interagir davantage les uns aux autres dans l’espace virtuel. Tout cela a été montré avec le nouveau dispositif sans fil de Facebook, bien que ni lui ni le logiciel social n’ont reçu de date de sortie.


Articles recommandés