Sciences

Mars : le rover Opportunity de la Nasa ne répond plus

Par

le

Une tempête de poussière martienne massive a donné du fil à retordre au rover Opportunity de la Nasa, qui ne donne plus de signe de vie.

Les chercheurs de la Nasa craignent que le rover Opportunity de l’agence spatiale n’atteigne bientôt la fin de sa vie alors qu’une importante tempête de poussière sur Mars continue de masquer le Soleil. Cette tempête de poussière martienne est plus grande que l’Amérique du Nord et interfère actuellement avec les capacités du rover à opérer sur la planète rouge, et le rover s’est maintenant mis dans un mode de sommeil profond.

La tempête de poussière de Mars a été repérée par l’équipe de Mars Reconnaissance Orbiter le 1er juin, qui a ensuite alerté l’équipe d’Opportunity Rover. Les rovers martiens de la Nasa sont vulnérables à de telles tempêtes en raison de la façon dont ils récoltent l’énergie: du Soleil en utilisant des panneaux solaires. Les tempêtes de poussière réduisent l’accès du rover à la lumière du Soleil et donc leur capacité à se charger est altéré.

Les tempêtes de poussière ne sont pas inhabituelles sur Mars, et les chercheurs étaient prêts avec une solution temporaire, qui était de mettre Opportunity en mode de faible puissance. Cependant, le rover doit maintenir un certain niveau d’activité afin de générer de la chaleur, ce qui aide à combattre l’environnement glacial de Mars. Plusieurs jours ont passé et l’orage continue de faire rage.

Opportunity a eu une longue vie sur Mars, avec ses 15 ans de service pour l’agence spatiale. Dans une mise à jour publiée le 12 juin, la Nasa a déclaré que son équipe dédiée à Opportunity avait tenté de contacter l’engin, mais qu’elle n’avait malheureusement pas reçu de réponse. À ce titre, l’agence affirme maintenant qu’Opportunity s’est mis dans un «mode de panne de faible puissance», ce qui signifie que seule son horloge de mission reste active; tous les sous-systèmes sont actuellement hors tension.

Dans cet état de faible puissance, l’horloge de la mission va réveiller l’ordinateur du rover pour vérifier les niveaux de puissance. Si les batteries ne sont pas chargées correctement, l’appareil se remettra en mode veille. La Nasa a rapporté le 10 juin que la tempête de poussière de Mars s’aggravait. L’équipe d’Opportunity pense que la charge collective des batteries du rover est inférieure à 24 volts. À ce rythme, la Nasa dit qu’il faudra probablement au moins une semaine avant qu’il y ait suffisamment de lumière solaire pour se recharger.

Les scientifiques sont également concernés par le fait que Opportunity reste au-dessus de sa température de fonctionnement, ou que son niveau de charge reste suffisamment adéquat pour maintenir l’horloge de mission mentionnée ci-dessus. Si la charge tombe trop bas, le rover ne saura pas quelle heure il est, bien qu’il y ait des systèmes en place pour faire face à ce genre de situation.

Cela dit, ce n’est pas la première tempête de poussière rencontrée par Opportunity, et le rover s’est avéré très solide dans le passé. La Nasa avait seulement prévu que le rover fonctionnerait pour une mission de 90 jours, quelque chose qu’il a dépassé de plus d’une décennie.

Articles recommandés