fbpx

SolidEnergy a développé une batterie qui dure deux fois plus longtemps

Par

le

SolidEnergy Systems, fondée par un ancien du MIT, a développé une batterie qui dure deux fois plus longtemps.

Les smartphones, drones et véhicules électriques pourraient bientôt être en mesure de durer deux fois plus longtemps grâce à une technologie de batterie prometteuse développée par la société SolidEnergy Systems, fondée par un ancien du MIT, Qichao Hu.

Les équipes de Qichao Hu ont mis au point une batterie lithium-métal, qui a l’avantage d’avoir une densité énergétique beaucoup plus importante. Contrairement aux batteries Lithium-ion, l’anode en graphite est ici remplacée par une fine feuille de Lithium qui vient s’enrouler autour de la cathode.

Le problème avec cette approche, cependant, est que le lithium-métal réagit faiblement avec l’électrolyte d’une batterie [le liquide qui conduit les ions entre la cathode (électrode positive) et l’anode (électrode négative)]. Cela provoque une plus forte résistance, un cycle de vie réduit et un risque de court-circuit créé par les dendrites.

La solution à cela et à la température minimale (la batterie ne fonctionnerait qu’au dessus de 80 degrés Celsius) a été d’enduire la feuille de lithium-métal dans une solution d’électrolyte liquide hybride qui élimine la contrainte de température. SolidEnergy Systems a donc appliqué une couche de polymère sur la feuille de Lithium, suffisamment épaisse pour empêcher la formation de dendrites, tout en étant assez fine pour ne pas bloquer le flux des ions Lithium.

SolidEnergy-battery

En termes simples, tout ce que vous avez vraiment besoin de savoir est que les batteries de SolidEnergy ont une densité d’énergie deux fois plus importante. Cela signifie que les batteries peuvent être réduites en taille de 50 pour cent et offrent toujours le même niveau de performance par rapport aux batteries d’aujourd’hui. A l’inverse, les batteries pourraient rester les mêmes et tout simplement durer deux fois plus longtemps.

SolidEnergy a pour objectif de mettre sa technologie sur le marché plus tard cette année avec des batteries pour drones avant de tourner son attention vers l’industrie du mobile et portable l’année prochaine puis vers celle de l’automobile en 2018.


Articles recommandés