fbpx

Bing Maps utilise les caméras de surveillance pour surveiller le trafic

Par

le

Grâce à une mise à jour, Bing Maps affiche maintenant l’état du trafic à l’aide de 35.000 caméras réparties dans 11 pays.

Même si Microsoft a vendu des outils de cartographie à Uber, Bing Maps a récemment reçu des mises à jour qui pourraient en faire un planificateur d’itinéraire redoutable.

Bing Maps veut être un concurrent sérieux à Google Maps et le service de cartographie de Microsoft sait qu’il doit offrir quelque chose de plus que la concurrence s’il veut attirer les utilisateurs de Google. Voilà pourquoi Bing Maps permet désormais de voir en temps réel le trafic, grâce aux 35.000 caméras réparties dans 11 pays, dont l’Espagne et les États-Unis.

Pour pouvoir profiter pleinement de ces nouvelles fonctions, les utilisateurs doivent installer l’application Bing Maps. Une simple pression sur le bouton « Trafic » (en haut de l’application) permet d’évaluer l’état du trafic dans les villes partenaires. Il est possible de regarder plusieurs caméras à la fois, auquel cas l’écran se divise en fenêtres plus petites.

bing-maps-traffic-cameras

Un algorithme baptisé Clearflow a été intégré pour réaliser des prévisions au niveau du trafic, en plus de fournir des informations en temps réel (Cette fonctionnalité est aussi disponible dans Google Maps). Bing Maps sépare les niveaux de trafic en quatre catégories avec un code couleur : fluide (vert), trafic léger (jaune), trafic modéré (orange) et encombré (rouge).

Cette nouvelle fonctionnalité est pour le moment disponible dans 11 pays mais pas encore dans l’hexagone.


Articles recommandés