Twitter pourrait bientôt permettre de répondre aux tweets avec des emojis

Par

le

Twitter planche sur l’idée de permettre à ses utilisateurs de réagir aux publications avec des emojis.

Avez-vous déjà fait défiler Twitter et pensé: «Ce site Web pourrait vraiment utiliser des emojis pour les réactions comme Facebook»?. Si cela ne vous a jamais traversé l’esprit, sachez que le site TechCrunch rapporte que le réseau social a sondé les utilisateurs tout au long du mois dernier à propos de cette possibilité.

Selon les captures d’écran de l’enquête qu’un utilisateur de Twitter a partagées, les réactions emoji proposées pourraient inclure les classiques « un cœur, un visage riant tellement fort que les larmes coulent, un visage en train de réfléchir, et un autre triste et en larmes » et certaines variations comme « des visages choqués, des visages en colère, des émoji feu ou calin ». Ils peuvent également inclure une option de vote défavorable ou de refus.

Un porte-parole de Twitter a déclaré à The Verge: « Nous explorons des moyens supplémentaires permettant aux gens de s’exprimer lors de conversations sur Twitter. » Le porte-parole souligne que la recherche de Twitter en est encore à ses débuts et a noté que les emojis existeraient en plus du bouton «cœur» actuel, plutôt que de le remplacer.

Le chef de la section design de Twitter a également indiqué que de telles fonctionnalités pourraient bientôt arriver dans quelques tweets énigmatiques.

Ni les emojis ni les votes négatifs ne seraient une caractéristique unique de Twitter. Facebook utilise un ensemble des premiers, et le dernier est une caractéristique centrale des sections de commentaires Reddit et YouTube. Cela dit, Reddit et les sections de commentaires ont tendance à fonctionner de manière plus anonyme que Twitter et Facebook, où les utilisateurs existent plus couramment et publient en tant que comptes publics.

Si rien n’a encore été officialisé quant à la mise en place de ces nouvelles émoticônes, plusieurs utilisateurs avaient fait remonter à Twitter l’absence de choix pour répondre aux tweets.


Articles recommandés