Un avocat ne parvient pas à supprimer un filtre chat sur sa visioconférence Zoom

Par

le

Aux États-Unis, un avocat s’est retrouvé coincé avec un filtre Zoom lors d’une audience qui se déroulait en visioconférence.

La pandémie a poussé une grande partie du monde à travailler en ligne. Alors que de nombreuses personnes s’habituent à tout faire via la messagerie vidéo, les moins avertis d’entre nous ont parfois besoin d’un coup de main… ou d’une patte. L’avocat texan Rod Ponton, par exemple, a semblé incapable de supprimer un filtre chaton de sa vidéoconférence Zoom, dans le cadre d’une affaire sérieuse de contrebande, et a été contraint de garantir au juge que «je ne suis pas un chat».

Comme le rapporte le New York Times, Ponton, un procureur du comté de Presidio, au Texas, participait à une audience mardi devant le 394e tribunal de district judiciaire du Texas. Son incarnation d’un chaton est d’autant plus hilarante par l’expression inquiète du félin.

Quiconque a pris part à un appel vidéo avec un parent âgé ressentira probablement la douleur du juge: «M. Ponton, je crois que vous avez un filtre activé dans les paramètres vidéo », déclare le juge Roy Ferguson, auquel Ponton répond:« Arrghh…. M’entendez-vous, Mr le juge? »

Les autres hommes dans la conversation conservent le comportement stoïque et le regard de marbre associés à la profession, bien que l’avocat Jerry L. Phillips dans la case supérieure droite montre des signes d’humanité quand il sourit en entendant l’appel sincère de Ponton: «Je suis pas un chat. »

Ponton a déclaré qu’il utilisait l’ordinateur de sa secrétaire pour l’appel. Elle était apparemment «mortifiée» par l’incident.

La vidéo devenant virale, Ponton a tout pris de bonne humeur. Il lui a fallu moins d’une minute pour découvrir comment désactiver le filtre. «Mon visage plus âgé et moins humoristique est apparu, et nous avons continué l’audition», a-t-il déclaré.


Articles recommandés