fbpx

Quibi a enregistré 1,7 million de téléchargements une semaine après son lancement

Par

le

La plateforme de vidéos courtes Quibi a enregistré 1,7 million de téléchargements une semaine après son lancement.

Après tout le battage médiatique et la publicité télévisée aux USA, Quibi a comptabilisé plus de 1,7 million de téléchargements au cours de sa première semaine après son lancement. La PDG Meg Whitman a révélé la statistique hier matin sur la chaîne américaine CNBC, notant également que l’âge médian des téléspectateurs de Quibi est (jusqu’à présent) autour des 30 ans.

Quibi, qui est exclusivement disponible sur Android et iPhone, offre aux utilisateurs une période d’essai gratuite de 90 jours, et la société a précédemment déclaré qu’elle « s’abstiendrait » de divulguer le nombre d’abonnés et les chiffres de téléchargement d’applications jusqu’à la fin de la période d’essai. 1,7 million, c’est un peu mieux que ce que les analystes attendaient, avec des estimations comprises entre 1 et 1,5 million. Mais ce nombre n’est rien par rapport aux rivaux beaucoup plus grands de Quibi. Disney Plus a dépassé 10 millions d’utilisateurs (et 3,2 millions de téléchargements d’applications) le jour de son lancement, ce qui est difficile à suivre. Après l’essai, Quibi facture 5,99 euros par mois pour un abonnement financé par la publicité ou 8,99 euros pour une visualisation sans publicité.

Whitman a noté que 80% des clients qui commencent à regarder un programme terminent au moins le premier épisode. Ce n’est pas nécessairement impressionnant si l’on considère que le contenu des «quick bites» de Quibi dure toujours moins de 10 minutes. Il n’est donc pas du tout clair si l’un des programmes originaux de Quibi a du succès, et rendre les contenus plus difficiles à partager n’aide pas. Dans une autre interview accordée à Fox Business, Whitman a mentionné que Quibi était approvisionné en programmes originaux jusqu’en novembre.

L’autre problème majeur de Quibi est le manque de support TV. Jeffrey Katzenberg et Whitman ont lancé leur plateforme de streaming sans aucune application TV ni expérience sur grand écran, mais la société semble maintenant y prêter attention. « Nous avions toujours prévu de pouvoir streamer sur votre téléviseur, nous allons donc voir si nous pouvons accélérer cela dans la feuille de route d’ingénierie », a déclaré Whitman sur CNBC. « Nous y arriverons finalement, mais cela n’a jamais fait partie du lancement. Si nous avions su à propos du COVID-19, cela aurait peut-être été le cas. »


Articles recommandés