fbpx

L’ex-président de Nintendo of America, Reggie Fils-Aimé, va rejoindre GameStop

Par

le

À partir du 20 avril prochain, l’ex-président de Nintendo of America, Reggie Fils-Aimé, va rejoindre GameStop.

GameStop a nommé le vétéran de Nintendo Reggie Fils-Aimé à son conseil d’administration. Fils-Aimé occupera le poste presque exactement un an après sa retraite à la présidence de Nintendo of America. La société a également engagé deux autres dirigeants dans une tentative apparente de redynamiser sa marque en difficulté.

Parmi les nouveaux membres du conseil d’administration, on trouve l’ancien président de Walmart, Bill Simon, et le PDG de PetSmart, J.K. Symncyk. De son côté, Fil-Aimé entrera en fonction le 20 avril, juste un an et cinq jours après sa retraite de Nintendo.

Au total, six administrateurs quittent le conseil d’administration. Quatre prendront leur retraite en juin de cette année, et deux autres partiront en juin 2021. Le remaniement semble faire partie d’un effort pour redynamiser le conseil d’administration à la lumière des nouvelles directives de la société.

«Les améliorations de la gouvernance du conseil d’administration annoncées aujourd’hui représentent une étape importante dans la transformation de GameStop, alors que nous continuons à faire évoluer la stratégie commerciale de la société pour réussir sur le long terme», a déclaré George Sherman, PDG de GameStop.

Dans le cadre de la nouvelle gouvernance du conseil d’administration, le mandat médian des administrateurs sera d’un an. Auparavant, la durée médiane était de huit ans. Désormais, les administrateurs indépendants ne serviront pas plus de 10 ans. De plus, les membres et les présidents des comités du conseil d’administration changent tous les cinq ans.

GameStop a commencé à se rendre compte de ses problèmes en 2014 alors que les ventes de jeux numériques commençaient à s’emparer du marché, et l’entreprise a pataugé au cours des deux dernières années. Après avoir enregistré des pertes record pour 2018, la chaîne de magasins a réduit ses coûts et mis en œuvre de nouvelles idées pour attirer des clients. Plus récemment, GameStop a licencié 14% de ses effectifs alors que son action en bourse a chuté à un niveau record.

Dans un tweet lundi, Fils-Aime semblait enthousiaste à l’idée d’aider à sortir GameStop de sa crise.

« L’industrie du jeu a besoin d’un GameStop sain et dynamique », a déclaré l’ancien directeur. «J’ai hâte de faire partie du conseil d’administration et d’aider à y parvenir.»


Articles recommandés