fbpx

Apple envisagerait de retarder le lancement de l’iPhone 12

Par

le

A cause de la pandémie de COVID-19, Apple pourrait être amenée à revoir ses plans concernant la sortie de l’iPhone 12.

Il y a seulement une semaine, les insiders du secteur étaient encore confiants quant à la capacité d’Apple à livrer le prochain iPhone en septembre. L’idée était qu’étant donné que les usines et les fournisseurs de composants devraient atteindre leur pleine capacité de production en mai, la société aurait tout juste le temps de remplir ses stocks pour la date de lancement prévue.

Selon un nouvel article de Nikkei, l’équation a suffisamment changé dans le climat mondial pour que Apple réévalue si cela vaut le coup de garder la fenêtre de lancement de septembre.

La société serait en train de discuter du ralentissement actuel des expéditions des fournisseurs de composants, ce qui signifie que la production de masse n’irait pas aussi vite que prévu. Ensuite, il y a la question de la baisse de la demande de smartphones en général en tant qu’effet direct des personnes qui tentent de joindre les deux bouts en raison de la perte de revenus due au Coronavirus.

Apple continuera de surveiller la situation et décidera si un retard de l’iPhone 12 s’impose. Un autre problème est que les nouveaux appareils en sont encore aux dernières étapes du processus d’ingénierie, avec très peu de progrès au cours du dernier mois. Le travail pratique avec les prototypes est actuellement hors de question en raison de restrictions de voyage, car les ingénieurs d’Apple ne peuvent pas être envoyés dans des usines en Chine.

Les fournisseurs ont également été avisés de différer leurs calendriers de deux à trois mois, ce qui signifie que la production de masse commencerait en août plutôt qu’en juin, ce qui est la norme depuis quelques années.

Les analystes de JPMorgan ont également prédit qu’un retard de 1 à 2 mois dans le lancement de l’iPhone pourrait effectivement se produire, compte tenu des différents problèmes et ralentissements dans la chaîne de production et de test.

L’étendue des conséquences du Covid-19 devient lentement au centre des préoccupations, la production d’iPhone s’arrêtant en Inde après que le gouvernement a ordonné un confinement complet pendant 21 jours pour plus de 1,3 milliard de personnes. Avant que le Coronavirus ne devienne un problème mondial, Les géants du secteur Tech rêvaient d’utiliser cette région comme un grand centre de production qui les protégerait des guerres commerciales politiques, mais ce n’est plus leur principale préoccupation.

Apple devrait prendre sa décision vers le mois de mai, mais tous les signes indiquent au moins deux mois de retard. Il est également possible que la date de lancement soit décalée à 2021, ce qui laisserait aux opérateurs plus de temps pour déployer l’infrastructure 5G.


Articles recommandés