fbpx

Le MWC sera-t-il annulé? Les organisateurs se réunissent vendredi alors que davantage d’entreprises se rétractent

Par

le

Facebook, Nokia, AT&T, Cisco et d’autres entreprises ont décidé de ne pas participer au MWC. Face à toutes ces annulations, la tenue du salon est incertaine.

Avec chaque jour des nouvelles d’une autre grande entreprise abandonnant le Mobile World Congress à cause de craintes de coronavirus, il semble que l’événement puisse être annulé. Selon de nouvelles informations, l’organisateur GSMA tiendra une réunion ce vendredi pour décider du sort du prochain salon.

La liste des entreprises technologiques abandonnant le MWC s’allonge de jour en jour. Cela a commencé avec LG et Ericsson avant que Nvidia, Sony, Amazon, Intel, Vivo et de nombreuses autres sociétés emboîtent le pas.

Dans un communiqué publié plus tôt cette semaine, la GSMA a assuré aux 2 800 exposants que le salon se déroulerait comme prévu, mais il a été depuis confirmé que d’autres grands noms ne participeront pas. Facebook, Nokia, Royole, Cisco, McAfee, AT&T et Sprint ne participeront pas, et d’autres abandonneront sans aucun doute avant la date de début du 24 février à Barcelone.

Annuler une apparence s’avère coûteux pour les petites entreprises. La start-up israélienne basée à New York, Lightico, a déclaré à la BBC qu’elle s’attendait à perdre les 15 000 $ qu’elle avait investis à sa place lors de l’événement en ne participant pas, bien qu’elle disposera d’un «stand virtuel».

Le journal espagnol El Pais écrit que la GSMA se réunira ce vendredi pour décider de ses prochaines étapes, qui pourraient inclure la suspension de l’événement. Il ajoute que Vodafone et Deutsche Telekom envisagent également de sauter le spectacle.

Selon Wired, la GSMA plaide auprès du gouvernement espagnol pour déclarer une urgence sanitaire, ce qui lui permettrait d’annuler la plus grande émission téléphonique du monde. Ses sources affirment qu’une décision sur le déroulement de l’événement pourrait arriver dès aujourd’hui.

L’annulation du MWC serait une décision massive, laissant les plus de 100 000 participants aux prises avec des vols et des réservations d’hôtel potentiellement non remboursables.

La GSMA a annoncé de nouvelles précautions pour se protéger contre la propagation du coronavirus. Il s’agit notamment d’interdire tous les voyageurs de la province du Hubei et de contrôler la température.


Articles recommandés