fbpx

Yahoo Japan et Line fusionnent via un accord à 30 milliards de dollars

Par

le

Yahoo Japan et Line ont convenu de fusionner pour une transaction évaluée à 3,3 billions de yens, soit 30 milliards de dollars.

La société japonaise SoftBank Corp. prévoit de fusionner son unité Internet Yahoo Japan avec l’opérateur d’applications de messagerie Line Corp. pour créer un géant de la technologie d’une valeur de 30 milliards de dollars.

Dans un communiqué, la compagnie de télécommunications a annoncé que Yahoo Japan, le mois dernier, a pris le nom de Z Holdings Corp. et fusionnera avec Line, société appartenant au sud-coréen Naver Corp.

Les sociétés visent un accord définitif d’ici le mois prochain via une transaction dans le cadre de laquelle SoftBank Corp. et Naver formeront une entreprise qui contrôlera Z Holdings à 50/50, qui à son tour exploitera Yahoo Japan et Line. Le processus de fusion devrait se terminer d’ici octobre 2020.

SoftBank Corp. et Naver, qui détient 73% de Line, prévoient de lancer une offre publique d’achat visant les actions restantes de Line à 5 200 yens (47,78 dollars) chacune, soit une prime de 13,4% sur le prix des actions avant l’annonce de la fusion. Les actions de Line étaient en hausse de 2,6% à 5 180 yens dans les premiers échanges lundi à Tokyo.

Line cherchait à se développer en se lançant dans des domaines tels que les paiements par code QR avec Line Pay, mais a été bloquée à cause de ses fonds limités et de ses pairs dépensiers tels que SoftBank, qui propose un service concurrent appelé PayPay.

L’accord de fusion est le dernier exemple de consolidation de l’industrie technologique japonaise. Ce mois-ci, SoftBank a finalisé l’acquisition du site de e-commerce Zozo Inc., dont le fondateur et ancien directeur général, Yusaku Maezawa, a vendu sa participation après une série de faux pas.

Survenant à un moment de tension politique accrue entre le Japon et la Corée du Sud, la fusion pourrait bien constituer la coopération économique la plus importante des deux pays au cours de la dernière décennie, a écrit sur Facebook Jaewoong Lee, entrepreneur sud-coréen et fondateur de Daum, rival de Naver.

Z Holdings restera une filiale de SoftBank Corp., qui fait partie du conglomérat d’investissement SoftBank Group Corp.


Articles recommandés