fbpx

Uber déploie sa fonctionnalité de sécurité RideCheck à travers les États-Unis

Par

le

Uber déploie une nouvelle fonctionnalité de sécurité capable de détecter de potentiels accidents via le smartphone du chauffeur et celui du passager.

RideCheck d’Uber, l’un des dispositifs de sécurité annoncés il y a plus d’un an, a été déployé pour tous les conducteurs et passagers aux États-Unis. Le système utilise des capteurs de smartphone pour détecter si quelque chose sort de l’ordinaire, comme un arrêt inattendu ou soudain, ou si un véhicule emprunte un itinéraire inhabituel, et envoie des notifications lui demandant si tout va bien.

En septembre, Uber a annoncé plusieurs nouvelles fonctionnalités axées sur la sécurité, dont RideCheck. Il utilise le GPS, l’accéléromètre, le gyroscope et d’autres capteurs internes d’un smartphone pour détecter automatiquement les collisions potentielles.

Si les algorithmes du système détectent une irrégularité, le passager et le conducteur recevront une alerte. Les destinataires peuvent ensuite afficher un panneau et utiliser le bouton d’urgence de l’application pour appeler le 911. Il existe également des options permettant d’appeler la ligne de sécurité Uber, de signaler un crash ou de confirmer que la voiture s’est arrêtée volontairement. Les utilisateurs peuvent alors changer de destination ou partager leur voyage avec un ami.

L’équipe de sécurité d’Uber peut suivre la notification par un appel téléphonique. La société affirme qu’en cas d’accident, cela peut aider à accélérer le processus avec les assurances.

Uber a passé les 12 derniers mois à tester RideCheck avec des chauffeurs sélectionnés dans plusieurs villes des États-Unis, notamment à Los Angeles et à Dallas.

Sachin Kansal, responsable des produits de sécurité d’Uber, écrit que la technologie de RideCheck continuera d’évoluer et que la société s’emploie à ajouter de nouveaux scénarios au système.

Et si RideCheck est pour l’instant uniquement en service aux États-Unis, le service de VTC précise que d’autres pays seront très bientôt concernés par cette nouvelle fonctionnalité de sécurité.

Articles recommandés