fbpx

Nintendo attaque en justice un autre site de ROM

Par

le

Après son procès remporté face aux sites LoveROMS.com et LoveRETRO.com, Nintendo attaque en justice un autre site de ROM.

L’année dernière, Nintendo s’est attaqué avec succès à deux sites Web hébergeant des ROM de jeux, mais cela n’a pas été la fin de sa guerre contre ce type de sites. Le géant japonais du jeu a intenté une action en justice contre RomUniverse, demandant des millions de dollars pour violation du droit d’auteur et des marques.

Nintendo a la réputation de protéger agressivement ses IP et utilisera la loi dans la mesure du possible. En juillet de l’année dernière, elle a intenté une action en justice contre deux sites ROM, loveROMs et loveRETRO, et, en novembre dernier, les propriétaires de sites ont conclu un règlement de 12 millions de dollars avec la société.

Cette semaine, le site Polygon rapporte que Nintendo a encore une fois intenté une action en justice contre un site proposant des ROM. Cette fois, la cible est RomUniverse, qui propose des abonnements à 30 $ par an, ce qui permet aux utilisateurs de télécharger «un nombre illimité de jeux piratés, appelés [ROM], avec une vitesse supérieure à celle des non-membres.»

La plainte de Nintendo affirme que RomUniverse est l’un des hubs en ligne les plus populaires et les plus notoires pour ses jeux piratés, avec près de 300 000 téléchargements de jeux Nintendo Switch et «plus de 500 000» téléchargements pour les jeux Nintendo 3DS.

Nintendo réclame 150 000 de dollars de dommages et intérêts pour chaque violation du droit d’auteur, ainsi que 2 millions de dollars pour chaque violation de marque. Avec plus de 60 000 ROM disponibles au téléchargement, les exploitants du site devraient s’inquiéter des dommages totaux potentiels.

Il n’y a pas que les sites ROM avec lesquels Nintendo a des problèmes. Le mois dernier, la société s’est attaquée aux chaînes YouTube qui téléchargent de la musique à partir de son catalogue de jeux. GilvaSunner, une chaîne qui existe depuis 2010 et compte près de 348 000 abonnés, a été visée par des centaines de plaintes du droit d’auteur de la part de la société.

Articles recommandés

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Pour ne rien rater de l’actualité High Tech, Geek & Insolite, suivez-nous sur Facebook et Twitter 😉