fbpx

Chine : Les stations de métro permettent désormais de payer en scannant son visage

Par

le

La ville chinoise de Shenzhen teste des bornes de reconnaissance faciale pour obtenir des billets de métro.

La technologie de reconnaissance faciale est utilisée partout en Chine, de l’identification des criminels à la mesure de la présence des étudiants en classe. Dès à présent, le pays a lancé un système dans son métro qui vous permet d’utiliser votre visage comme un ticket.

Un article du South China Morning Post indique que le réseau de métro de la ville de Shenzhen, au sud du pays, a commencé à utiliser la technologie de reconnaissance faciale afin de permettre aux personnes de plus de 60 ans de s’inscrire gratuitement pour prendre le métro. D’autres villes telles que Jinan, Shanghai, Qingdao, Nanjing et Nanning expérimentent actuellement ce système.

La technologie de Shenzen a été déployée dans 18 stations avec 28 bornes automatiques et 60 distributeurs de tickets en libre-service. Le système a été développé par le conglomérat chinois Tencent, qui exploite également partiellement les métros de la ville. La société envisage d’étendre le billet gratuit par le biais d’un programme de reconnaissance faciale incluant des anciens combattants de l’armée.

Le système de reconnaissance faciale gagne lentement en popularité dans ces stations. Le rapport suggère que plus de 500 clients paient leur billet à l’aide de cette technologie chaque jour dans la ville de Jinan.

Payer des biens et des services en scannant son visage n’est pas un phénomène nouveau en Chine. Selon un rapport du Wall Street Journal, les deux géants chinois des services de paiement, Alipay et WeChat Pay, s’empressent d’installer des kiosques permettant aux clients de payer grâce à la reconnaissance faciale. Les petites applications de prêt telles que Money Station utilisent également cette technologie pour vérifier les demandes de prêt.

Dans un contexte où la surveillance de masse suscite de plus en plus d’inquiétude dans le monde, les Chinois accepteraient l’idée de la reconnaissance faciale comme mode de paiement. Une étude publiée par la China’s Payment and Clearing Association en 2018 a révélé que 85% des consommateurs étaient à l’aise avec les paiements via une méthode biométrique, telle que les empreintes digitales ou le scan du visage.

Articles recommandés