fbpx

Space X : le prototype du Starship, Starhopper, atteint les 150 mètres d’altitude

Par

le

Après avoir décollé de quelques mètres le mois dernier, le prototype Starhopper de SpaceX a atteint les 150 mètres d’altitude.

Mardi soir, dans le sud du Texas, SpaceX a lancé son véhicule d’essai Starhopper pour la deuxième fois. Au cours de ce test, l’engin a volé beaucoup plus haut que le mois dernier, atteignant pratiquement les 150 mètres. Puis, sous la puissance d’un seul moteur Raptor, le véhicule s’est déplacé en douceur latéralement sur environ 100 mètres avant une descente contrôlée et un atterrissage au centre de l’aire d’atterrissage prévue.

D’un point de vue technique, le test était impressionnant, démontrant la poussée et le contrôle vectoriel du nouveau moteur Raptor. C’était la première fois qu’un grand moteur de fusée à propulseur liquide-méthane effectuait un vol important, et le succès fût au rendez-vous. Les ingénieurs de SpaceX peuvent prendre confiance en ce test alors qu’ils devraient finaliser la construction de leurs prototypes orbitaux Starship au Texas et en Floride plus tard cette année.

Le test a également eu une plus grande signification politique. Alors que SpaceX cherche à démontrer que Starship est un moyen viable pour la Nasa d’envisager le vol d’astronautes en provenance et à destination de la Lune et d’autres destinations, certains politiciens commencent peut-être à s’en rendre compte. Plus tôt ce mois-ci, un porte-parole de Ted Cruz, sénateur républicain du Texas, a déclaré : « En ce qui concerne le SpaceX Starship, le sénateur et son personnel suivent de près l’évolution de la situation et sont enthousiasmés par les perspectives du véhicule et l’activité économique et l’innovation qui se produit au Texas ».

Ce nouveau test réussi fait suite à plusieurs tentatives ratées. En effet, l’engin a connu des problèmes de démarrage de son moteur Raptor et SpaceX a fait face à des contraintes réglementaires imposées par la FAA, notamment sur l’altitude de vol, limitée à à 150 mètres au lieu des 200 mètres prévus.

Lors de l’opération, les habitants à proximité du site d’essai ont été appelés à rester en dehors de leur domicile, au cas où une explosion du prototype Starhopper créerait une onde de choc, ce qui ferait exploser les vitres.

Articles recommandés

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Pour ne rien rater de l’actualité High Tech, Geek & Insolite, suivez-nous sur Facebook et Twitter 😉