fbpx

Microsoft Edge obtient de nouvelles fonctionnalités telles que les onglets verticaux

Par

le

Le navigateur Microsoft Edge obtient de nouvelles fonctionnalités qui pourraient vous amener à changer de navigateur.

Microsoft Edge est passé d’un navigateur de remplacement décent pour Internet Explorer à un navigateur moderne et bien pensé qui mérite votre attention même si vous êtes sur Chrome ou Firefox. Pour séduire davantage, Microsoft a récemment annoncé plusieurs fonctionnalités à venir qui pourraient vous inciter à changer.

«L’année dernière, nous avons commencé à repenser le Web en reconstruisant notre navigateur Microsoft Edge à partir de zéro en fonction du moteur Chromium. Cela nous a permis de fournir une vitesse, des performances et une compatibilité de site Web de classe mondiale avec les sites et extensions que vous utilisez tous les jours », a écrit Microsoft VP Liat Ben-Zur. « Mais nous pensons que cela ne suffit pas. Il est temps d’attendre plus de nos navigateurs, plus de contrôle sur nos données et les informations en ligne de notre famille, de nouvelles façons d’organiser nos recherches en ligne et plus de valeur lorsque nous naviguons. »

Surveillance des mots de passe et protection contre le tracking

Ce sera probablement une fonctionnalité très utile compte tenu des récentes violations de données. Pour simplifier, Edge compare les informations d’identification que vous avez enregistrées pour le remplissage automatique avec une base de données d’informations d’identification compromises connues et vous invite à prendre des mesures s’il trouve une correspondance. Il y aura un tableau de bord dans le menu des paramètres qui vous amènera directement au site Web affecté pour changer votre mot de passe.

Microsoft ajoute également une nouvelle fonctionnalité de protection contre le suivi (tracking) qui permet aux utilisateurs de définir un certain niveau de niveau de suivi.

Les blocs de base ne bloquent que les « trackers nuisibles connus » tout en autorisant la plupart des autres.

Lecteur immersif

En surface, la fonction « Lecteur immersif » rappelle des extensions de navigateur similaires qui éliminent les publicités et les images superflues pour se concentrer sur les mots. Cependant, Edge ajoute quelques options supplémentaires, notamment la possibilité de sélectionner la taille du texte, l’espacement et le jeu de couleurs. La mise au point en ligne atténue la plupart des mots, sauf ceux du centre, probablement pour aider à se concentrer sur une ligne ou une phrase à la fois pour une lecture plus facile.

Il existe également des outils de grammaire étonnamment robustes qui vous permettent de décomposer tous les mots de la page en syllabes et même en différentes parties du discours (nom, verbe, adjectifs, adverbes). Cela pourrait être très utile pour ceux qui apprennent une nouvelle langue ou pour les enfants.

Pour ceux qui ont une mauvaise vue (ou tout simplement paresseux), il existe une option « Lire à haute voix ». Chaque mot est mis en évidence au fur et à mesure qu’il est prononcé avec des mots inconnus épelés. Le site Ars Technica a salué la précision globale de la voix parlée ainsi que la façon dont elle sonnait naturelle. La voix par défaut s’appelle Microsoft Jenna mais vous pouvez choisir jusqu’à 24 autres voix et régler la vitesse de lecture de chacune.

Onglets verticaux et Collections

Edge pourra afficher des onglets sur le côté plutôt que sur le dessus. Cela pourra être utile afin d’éviter les fermetures accidentelles d’onglets. Vous pourrez même réorganiser plusieurs onglets à la fois en utilisant Ctrl + clic.

Dans le même esprit de gestion de plusieurs sites Web, les Collections permettent aux utilisateurs de rassembler plusieurs sites Web sous une seule liste pour référence future. Cela pourrait être utile lors de la rédaction d’articles académiques et vous essayez d’organiser un tas de sources en ligne. Bien que vous puissiez techniquement simplement coller tous les sites Web dans un dossier normal, Collections le rend beaucoup plus élégant et rationalisé.

Dans l’ensemble, il semble qu’Edge dispose de fonctionnalités indispensables qui en font plus que «suffisamment bien». Microsoft a entièrement révisé Edge il y a deux ans en supprimant le moteur de rendu propriétaire EdgeHTML et en le remplaçant par le moteur open source Chromium. Ce nouveau « Edge-ium » est enfin sorti en avril dernier.

Selon NetMarketShare, Edge se situe toujours juste en dessous d’Internet Explorer avec une base d’installation de 6,2%. Ces nouvelles fonctionnalités pourraient contribuer grandement à accroître l’adoption par les utilisateurs d’Edge et à faciliter son utilisation par rapport à son frère aîné.


Articles recommandés