fbpx

ByteDance lance un nouveau moteur de recherche en Chine

Par

le

ByteDance, propriétaire de l’application TikTok, a lancé un nouveau moteur de recherche en Chine, entrant dans un secteur actuellement dominé par Baidu.

La société chinoise ByteDance a lancé un moteur de recherche qui ressemble de façon frappante à la page d’accueil claire et épurée de Google, mais produit des résultats hautement restreints conformément à l’un des régimes Internet les plus rigoureusement censurés au monde.

ByteDance, créateur d’applications populaires, dont le célèbre service TikTok, présente la menace la plus sérieuse à ce jour contre Baidu. Suite au départ de Google du marché en 2010, dans un climat de censure gouvernementale, Baidu jouit d’un quasi monopole sur la recherche sur Internet en Chine. ByteDance n’a pas encore affiché de produits sponsorisés ni d’annonces dans son fil de recherche, mais les résultats donnent la priorité au contenu de sa propre application d’actualités Toutiao.

Selon CB Insights, ByteDance, la start-up la plus précieuse au monde, a évolué d’un agrégateur de nouvelles à un géant des réseaux sociaux, en défiant des sociétés comme Tencent et Alibaba. Son dernier service devra faire preuve de prudence en Chine, où Pékin réprime de manière agressive tout contenu qu’il juge indésirable. L’entreprise a déjà été contrainte de fermer un certain nombre d’applications par le passé.

A LIRE :  Chine fortifie son Grand Firewall pour contrôler le Web

Le nouveau service de recherche a été transformé en une fonctionnalité de l’application de nouvelles principale de ByteDance. Avec Toutiao Search, les utilisateurs saisissent des mots-clés pour les actualités, les vidéos et les informations associées, produisant ainsi des résultats consciencieusement nettoyés afin de respecter la censure du pays. Par exemple, entrer dans l’équivalent chinois la phrase «manifestations de Hong Kong» donne lieu à des liens avec des sources pro-pékinoises telles que Le Quotidien du Peuple, l’organe de presse officiel du Comité central du Parti communiste chinois. Une recherche sur «Xi Jinping» mène à une bio-page de type Wikipedia et à des articles de médias d’État sur le président chinois. Des recherches liées au 4 juin, l’anniversaire du massacre de la place Tiananmen, ont permis de faire apparaître des commentaires dans des publications soutenues par l’État critiquant les manifestations étudiantes en faveur de la démocratie en 1989.

Pour le moment, la société ne prévoit pas de proposer une application de recherche mobile.

Pendant ce temps, Baidu a du mal à rester pertinent à l’ère de la téléphonie mobile, alors que les utilisateurs et les annonceurs sont attirés par les applications pour smartphones telles que Toutiao et WeChat de Tencent.

Articles recommandés

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Pour ne rien rater de l’actualité High Tech, Geek & Insolite, suivez-nous sur Facebook et Twitter 😉