High-Tech

Plex va fermer son service cloud après des mois de problèmes techniques

Par

le

Le service de streaming multimédia Plex va fermer son service cloud fin novembre, après des mois de problèmes techniques.

Le lecteur multimédia personnel Plex a annoncé à ses utilisateurs qu’il mettait fin à son service Plex Cloud à la fin du mois de novembre, comme l’a constaté le site Variety. Le service Plex Cloud a rencontré de nombreux problèmes techniques et est en mode maintenance depuis quelques mois.

La société a partagé un e-mail envoyé aux clients au site The Verge qui explique qu’«Après de nombreuses recherches et réflexions, nous n’avons pas trouvé de solution capable de fournir une expérience Plex de première classe aux utilisateurs de Plex Cloud à un coût raisonnable. Bien que nous soyons très déçus de l’impact que cela aura sur nos heureux utilisateurs du Cloud, la fin du support nous permettra de nous concentrer sur l’amélioration des fonctionnalités de base, l’ajout de nouvelles fonctionnalités et de nouveaux contenus. »

Le service multimédia a lancé pour la première fois son serveur multimédia basé sur le cloud en 2016 afin de permettre aux utilisateurs d’accéder facilement au stockage supplémentaire. Au départ, les utilisateurs devaient s’abonner à Amazon Drive, qui coûtait 59,99 dollars par an pour un stockage illimité, et obtenir un Plex Pass pour pouvoir utiliser Plex Cloud. Ensuite, le support pour d’autres services tels que Dropbox, Google et le stockage cloud OneDrive de Microsoft a été ajouté. (Par coïncidence, Amazon a mis fin à son plan de stockage illimité l’année dernière.)

En fin de compte, Plex n’a pas été en mesure de gérer ces intégrations, rencontrant de nombreux problèmes techniques qui l’ont forcé à désactiver la prise en charge d’Amazon Drive, puis à arrêter de créer de nouveaux serveurs cloud en février. A compter du 30 novembre, les serveurs Plex Cloud des utilisateurs ne seront plus accessibles, bien que les fichiers multimédias ne soient pas affectés. La nouvelle est un coup dur pour les abonnés premium qui auraient pu compter sur Plex Cloud pour stocker et visualiser leurs médias personnels.