fbpx

Zone 51 : des internautes veulent envahir la base militaire pour libérer les extraterrestres !

Par

le

Plus d’un million de personnes se sont inscrites à un événement Facebook sur la zone 51 afin de libérer les extraterrestres.

Si vous vous êtes déjà demandé si nous étions seuls dans la galaxie, vous n’êtes pas une bizarrerie spatiale. Plus d’un million de personnes se sont inscrites à un événement sur Facebook dans le but de faire un raid sur la Zone 51 dans le sud du Nevada dans le but de « voir et libérer les extraterrestres ».

« Si nous courons à la Naruto, nous pourrons aller plus vite que leurs balles », indique le descriptif de l’événement, évoquant avec humour un manga japonais connu pour courir avec ses bras tendus en arrière et sa tête en avant.

La page invite les personnes intéressées à se réunir le 20 septembre au Area 51 Alien Center, un restaurant dans la vallée d’Amargosa, dans le Nevada, à environ 145 kilomètres de Las Vegas.

Bien que l’événement soit dans quelques mois, les utilisateurs des réseaux sociaux ont déjà commencé à spéculer sur ce qui pourrait être à l’intérieur des installations hautement secrètes de la Force aérienne des Etats-Unis dans le désert du Nevada.

L’installation a longtemps fait l’objet de théories du complot, beaucoup spéculant sur le fait que cela pourrait être la cachette du gouvernement pour des secrets sur les extraterrestres et les ovnis.

Mais ceux qui espèrent une observation extraterrestre pourraient vouloir regarder ailleurs, le Nevada ne s’est classé que 13e zone dans le pays pour les observations d’ovnis. L’état de Washington était le premier sur la liste.

Et en ce qui concerne les extraterrestres, des choses étranges se sont produites : un incident survenu il y a 25 ans dans lequel des centaines de personnes ont déclaré avoir vu des OVNI au bord du lac Michigan n’a toujours pas été résolu.

Cependant, les organisateurs de l’événement ne sont peut-être pas aussi impatients de savoir si les théories sont vraies : Un message sur la page détaillant un «plan de jeu» pour l’événement comportait un avertissement au bas de la page.

« Bonjour gouvernement américain, c’est une blague et je n’ai pas l’intention de concrétiser ce plan »
, a écrit un utilisateur de Facebook, Jackson Barnes. « Je ne suis pas responsable si les gens décident de prendre d’assaut la Zone 51. »

Articles recommandés