fbpx

Le lancement de l’Apple Card, la carte de crédit d’Apple, serait imminent

Par

le

La première carte de crédit d’Apple, l’Apple Card, serait prête à être commercialisée dès la première quinzaine d’août.

En mars dernier, Apple nous avait tous surpris en annonçant qu’il se lancerait dans le jeu des finances personnelles. La société s’est associée à Goldman Sachs pour créer l’Apple Card, une carte de crédit dotée d’une intégration poussée avec l’iPhone et le portefeuille Apple Wallet. À l’époque, Apple avait seulement annoncé que la carte serait disponible cet été, mais aujourd’hui, un nouveau rapport affirme que son lancement pourrait bien être imminent.

En fait, d’après Bloomberg, Apple se prépare peut-être à lancer la carte de crédit d’ici la première quinzaine d’août. Bloomberg s’est entretenu avec une source anonyme connaissant bien les projets d’Apple. Cette source a indiqué qu’Apple et Goldman étaient effectivement sur le point de respecter leur échéance estivale annoncée précédemment.

C’est au moins quelque chose d’impressionnant car la carte Apple a rencontré quelques obstacles au cours de son processus de développement. Le rapport de Bloomberg affirme également qu’en mai, « Apple a exprimé sa préoccupation face à la technologie sous-jacente développée par Goldman Sachs pour alimenter la carte de crédit », citant à nouveau des sources anonymes. Bien qu’Apple ait demandé des modifications dans ce cas, il ne semble pas qu’elles étaient assez conséquentes pour justifier de retarder la carte au-delà de sa plage de sortie d’origine.

Avec ses cartes de crédit physiques, le but de la société est que la plupart des transactions des utilisateurs se fassent par Apple Pay, la carte étant gérée par Apple Wallet. La carte, semble-t-il, n’est vraiment présente que dans les cas où un fournisseur n’accepte pas Apple Pay et où Apple offre une remise en argent de 2% sur les achats d’Apple Pay, alors qu’un rabais de 1% seulement sur les achats avec une carte physique.

Donc, en supposant que la source de Bloomberg soit exacte, les cartes Apple Card seront rapidement livrées aux consommateurs. Rappelons que l’offre est d’abord pensée pour les utilisateurs américains. Toutefois, Goldmans Sachs a exprimé son souhait d’étendre l’offre à l’international et notamment sur le marché européen.

Articles recommandés